Actualisé 21.06.2008 à 17:45

Suisa redistribue 112 millions de francs

Le président de SUISA, la coopérative des compositeurs, paroliers et éditeurs de musique de Suisse et du Liechtenstein (Suisa), Hans Ulrich Lehmann, a présenté samedi à Berne lors de l'assemblée générale, un résultat équilibré pour 2007.

Les recettes provenant des licences de droits d'auteur ont légèrement augmenté pour atteindre 132,2 millions de francs (en 2006 : 131 millions de francs). On a noté les bons résultats des droits d'exécution et d'émission et le succès de nombreuses grandes manifestations. En revanche, les recettes liées à la vente de supports sonores sont toujours en baisse (droits de reproduction : -0,7 %), et les recettes provenant des licences pour les sonneries téléphoniques ont diminué de moitié. Dans le domaine du commerce Internet, la croissance (64 %) est importante en proportion, mais ne compense de loin pas, en valeur absolue, la baisse dans le domaine des supports sonores.

112 millions de francs

Au total, la somme à répartir a augmenté de 0,8 % pour s'inscrire à 112,7 millions de francs en 2007.

Selon Hans Ulrich Lehmann, des temps difficiles s'annonçent. Avec les médias électroniques, l'utilisation de musique augmente massivement, notamment la copie privée de contenus protégés. Les recettes de droits d'auteur ne parviennent pas à suivre cette évolution.

Parmi ses 25'000 membres, Suisa compte des créateurs musicaux de tous les genres. En Suisse et au Liechtenstein, elle représente le répertoire musical de deux millions d'auteurs du monde entier. Elle octroie des licences pour l'utilisation de ce répertoire à plus de 90'000 clients. Avec environ 200 collaborateurs à Zurich, Lausanne et Lugano, SUISA réalise un chiffre d'affaires de plus de 135 millions de francs. Organisation à but non lucratif, elle répartit les revenus de licences aux compositeurs et éditeurs de musique, cela après déduction de ses frais d'administration. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!