Hockey: Suisse attendue au tournant
Actualisé

HockeySuisse attendue au tournant

Il n'y aura pas de round d'observation pour les Suisses en Biélorussie. Le match contre la Russie d'entrée de jeu sera le premier gros test pour la Nati.

par
Grégory Beaud
Minsk
Le portier de Davos sera le cerbère de la Nati, aujourdhui.

Le portier de Davos sera le cerbère de la Nati, aujourdhui.

Les vice-champions du monde n'auront pas le temps de rentrer doucement dans le tournoi, puisqu'ils affrontent la Russie aujourd'hui (15 h 45). «Je préfère que le calendrier soit ainsi, a remarqué Sean Simpson. Souvent, le match d'ouverture contre une nation moyenne est difficile à aborder. Là, nous serons directement dans le vif du sujet.» Pour cette rencontre, le sélectionneur a décidé de titulariser Leonardo Genoni devant le filet. A l'entraînement de jeudi, Etienne Froidevaux n'a pas été intégré dans un trio offensif. Le Lausannois devra probablement se contenter d'un rôle de surnuméraire. Simpson pourrait décider de n'aligner que 6 ou 7 défenseurs afin de laisser un peu de place pour les éventuelles arrivées de Rafael Diaz ou Luca Sbisa, en provenance de NHL.

Reto Berra: «Je suis prêt»

– Leonardo Genoni jouera le 1er match et vous le 2e. Pas trop déçu?

– Pas du tout. Comme je suis arrivé dans la semaine, disposer d'un jour de plus pour me préparer n'est pas un luxe.

– Sean Simpson vous a-t-il consulté avant de décider?

– Nous avons discuté. Au final, c'est lui qui décide. Je suis prêt. J'ai eu quelques entraînements pour m'habituer à la taille des patinoires européennes. Tout est sous contrôle.

– Vous n'avez pas beaucoup joué ces derniers mois avec l'Avalanche du Colorado...

– Ce n'est pas un problème. J'ai participé à de nombreux entraînements avec une équipe de NHL. Pour la confiance, c'est positif d'avoir la chance de progresser dans ces conditions.

Ton opinion