Suisses confiants contre Nadal & Cie
Actualisé

Suisses confiants contre Nadal & Cie

TENNIS – Malgré l'absence de Federer, la Suisse croit en ses chances de déjouer les pronostics au 1er tour de la Coupe Davis face à l'Espagne, ce week-end à Genève.

A pied d'œuvre depuis samedi, la formation helvétique a mis tous les atouts de son côté pour défier l'armada espagnole emmenée par le No 2 mondial, Rafael Nadal. Deux sparring-partners gauchers ont été engagés, le manager de Stanislas Wawrinka (ATP 32), Grégory Zavialoff, et l'espoir zurichois Michael Kurz.

Trois gauchers figurent en effet dans la sélection espagnole, à savoir Nadal, Fernando Verdasco et Feliciano Lopez. Le capitaine ibère, Emilio Sanchez, a d'ailleurs livré une première information, affirmant que Verdasco et Lopez disputeraient le double face à un duo qui sera vraisembablement composé de Wawrinka et Yves Allegro (ATP 41 en double).

«Mon idée de base est de faire jouer Stan et Yves en double. Mais il y a d'autres possibilités», poursuit Lüthi, qui doit toutefois espérer que Wawrinka ne s'éternise pas sur le court vendredi: Chiudinelli n'a pas joué de double en compétition depuis novembre 2006, et on imagine mal Lüthi lancer dans le grand bain l'appelé de dernière minute, le Genevois Stéphane Bohli. Il reste par ailleurs environ 1600 places à vendre pour chacune des trois journées de compétition. La capacité de la halle 4 de Palexpo est de 5400 places pour cette rencontre, la quatrième consécutive qu'accueillera le complexe genevois.

(si)

Ton opinion