Actualisé 27.12.2013 à 12:32

Vacances

Suisses fans des Tropiques

Alors que les traditionalistes se tiennent chaud autour d'une fondue, d'autres s'envolent vers des plages ensoleillées. Le point sur les destinations phares de 2013.

de
Sarah Zeines
Fuir le froid et le ciel maussade, mais où? Les paysages paradisiaques du golfe du Mexique sont parmi les plus demandés auprès des agences de voyage.

Fuir le froid et le ciel maussade, mais où? Les paysages paradisiaques du golfe du Mexique sont parmi les plus demandés auprès des agences de voyage.

Ils ont beau être des sportifs accomplis, ils ne sont pas fans de ski. Du coup, ce couple de Romands a choisi Los Angeles comme destination pour les Fêtes. «C'est tellement plus chouette d'être au chaud pendant que la température chute en Suisse», expliquent ces amoureux de la mer, qui n'en finissent pas de poster des photos de leurs vacances au soleil sur leurs comptes Facebook respectifs. Et ils sont loin d'être les seuls...

Golfe du Mexique

Parmi les quelque 3 millions de passagers qui partent de l'aéroport de Genève chaque hiver, plus de la moitié s'envolent vers l'Afrique, l'Asie ou les Amériques. Le golfe du Mexique, en particulier, est devenu la nouvelle vedette des destinations balnéaires hivernales chez les Suisses. Selon les chiffres 2013 publiés par le site Hotels.com, les réservations ont connu une hausse de 87% pour Cancun (Mex), 85% pour Orlando (Floride) et 64% pour Miami. Des paradis suivis par le Vietnam (+22%), les îles Canaries (+15%) et Singapour (+12%).

Destinations délaissées

D'autres destinations, comme Égypte ou la Tunisie, sont délaissées par les touristes. La faute, notamment, au Printemps arabe. Dès la fin 2010, l'instabilité politique a pesé lourdement sur le climat sécuritaire des pays concernés. «Ils subissent des contrecoups négatifs, mais le tourisme tente de se relever après 3 années de troubles et on peut maintenant y voyager en toute sécurité», explique Stéphane Jayet, membre du Comité de la Fédération Suisse du Voyage (FSV). Mais finalement, conclut le pro de l'évasion, «soleil ou non, le plus important, c'est le repos bien mérité».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!