Web: Sulfureux sauveur au chevet du forum 4chan
Actualisé

WebSulfureux sauveur au chevet du forum 4chan

L'aide du controversé Martin Shkreli n'est pas la bienvenue au sein de la communauté du site «poubelle du Net» pourtant au bord du gouffre.

par
man
Martin Shkreli n'est pas le bienvenu chez 4chan.

Martin Shkreli n'est pas le bienvenu chez 4chan.

photo: keystone

Hiroyuki Nishimura, qui a repris la gestion du forum 4chan début 2015, après sa vente par l'Américain Christopher Poole, a publié un message peu rassurant. «Nous avons essayé de garder 4chan tel quel. Mais j'ai échoué. Je suis sincèrement désolé», a-t-il écrit. «Certains ont remarqué qu'il n'y a plus de publicités en milieu et bas de page sur 4chan. Les pubs ne marchent pas bien. Donc, nous avons réduit les coûts des serveurs de publicité. 4chan n'a pas les moyens de soutenir les coûts d'infrastructure, de réseau, de serveurs, de CDN (ndlr: réseau de diffusion de contenu), etc.»

Pour limiter les dégâts, le Japonais voit trois options qu'il a soumises aux internautes. La première consiste à diviser par deux les coûts liés au trafic en limitant la taille des images mises en ligne, en utilisant des serveurs plus lents et en fermant certaines sous-rubriques du site. La deuxième vise à augmenter les publicités, même malveillantes. Enfin, la troisième consiste à augmenter le nombre de comptes premium payants donnant droit à des fonctionnalités spéciales.

Mais Hiroyuki Nishimura s'est déjà attiré les foudres de sa communauté en donnant suite aux avances Martin Shkreli, un financier intéressé à prendre une place au conseil d'administration. Il y a un an, l'Américain avait en effet été à l'origine de la flambée du prix d'un médicament contre le sida, dans une affaire qui avait été jusqu'à faire réagir Hillary Clinton, actuelle candidate à la présidentielle américaine.

Appelé par certains «la poubelle du Net», le forum 4chan est animé par des internautes anonymes capables du meilleur comme du pire. Il a notamment été à l'origine de nombreux mèmes et de mouvements comme Anonymous. En 2014, il a aussi été au centre du scandale des photos de célébrités nues dont celles de Jennifer Lawrence.

Ton opinion