Actualisé 19.01.2011 à 09:58

«The Island Job II»

Sumo sur une île des Caraïbes: 3ème jour

Découvrez le récit du troisième jour du groupe genevois à Saint-Domingue en photos et vidéos.

de
Catia Bellini

Avez-vous déjà essayé d'acheter un radeau, capable d'accueillir deux garçons d' 1 mètre 95 (les 2 Sumo) et Börni, et qui ait l'air d'un vieux truc flottant après un naufrage? Les demandes de notre équipe vidéo deviennent de plus en plus extravagantes et risquent d'être difficiles à satisfaire. Conny, notre assistante de production, reste pourtant calme et réussit à dégotter des gens qui vont construire le radeau. Il ne nous reste plus qu'à trouver un moyen pour transporter l'engin de Santo Domingo jusqu'à Cayo Levantado: 300 kilomètres sur des routes en piteux état, plus la distance qui sépare Samana de l'île en bateau... Pas facile. Mais Mathias n'en démord pas: il nous faut un radeau et Conny va devoir trouver une idée.

Du côté du studio, c'est le jour de l'enregistrement des cuivres pour le morceau "On The Life Line". Les musiciens sont rapides, précis et extrêmement doués. Les Sumo sont tellement contents du résultat qu'ils exécutent quelques pas de Merengue... ou quelque chose qui y ressemble. Le hall de l'hôtel, par contre, est une vraie fourmilière, tout le monde s'agite pour le début du tournage. La terrasse, qui a désormais été annexée par l'équipe, ressemble à la rédaction d'un grand journal juste avant le bouclage. Conny arpente la rue principale dans tous les sens pour trouver un ghettoblaster pour diffuser la musique pendant le tournage. Mais sans succès. Dans les Caraïbes, c'est le règne du sound-system. Nous en achetons finalement un, le plus petit... quasiment de la taille d'un immeuble de trois étages. L'engin prend tellement de place qu'il se retrouve toujours dans les pieds du staff de l'hôtel, on le déplace sans cesse, mais il est toujours sur le passage de quelqu'un.

Naila et Sarah démarrent leur nouvelle tâche: styling, coiffure et maquillage pour Sumo et Börni. Roman de Bacardi, quant à lui, réfléchit à un moyen d'intégrer subtilement quelques visuels de la marque dans les diaries. Tanja et Rahel, nos Wildcard Girls, observent la séance mise en beauté en rigolant, alors que du côté de l'équipe vidéo, l'adrénaline est au maximum. Le début du tournage approche. Petite parenthèse agitée avec Fred de Sumo qui a perdu son porte-monnaie. C'est le branle-bas de combat: il faut réveiller sa copine en Suisse en plein milieu de la nuit pour qu'elle fasse les démarches pour bloquer sa carte de crédit. Fred est tellement inquiet qu'on essaie de le rassurer du mieux possible. Sans grand succès. Mais comme dans un compte de fées, tout est bien qui... Fred retrouve son porte-monnaie sagement posé sur sa table de nuit! "Ah ces artistes", comme dit toujours le Capitaine (en Schwytzerdütsch dans le texte).

Et pour terminer cette journée agitée, les gars du studio nous ont conseillé un "charman"t restaurant dominicain à quelques mètres de la mer (des Caraïbes, s'il vous plaît). Question décor, l'endroit ressemble plutôt à un croisement entre un Mc Donald's et un kiosque à journaux. La carte est tellement poisseuse que nos doigts ne s'en détachent plus et les cuisiniers ont l'air de mécaniciens qui viendraient de faire une vidange d'huile. Mais les plats sont finalement très bons et tout le monde mange en discutant des plans du lendemain. Le tournage démarre à 7 heures, ce qui fait que les vidéos et photos du jour 3 devront être prêtes avant. C'est une nuit blanche s'annonce, mais personne ne songe à se plaindre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!