Scandale: Sumo: un champion bulgare éclaboussé à son tour
Actualisé

ScandaleSumo: un champion bulgare éclaboussé à son tour

Le champion de sumo bulgare Kotooshu est à son tour accusé d'avoir truqué des matches par un hebdomadaire à sensation.

Kotooshu, 25 ans, devenu en mai le premier Européen à remporter un tournoi, a catégoriquement démenti l'article paru lundi dans le magazine Shukan Gendai, déjà poursuivi devant les tribunaux pour diffamation par d'autres sumotori.

L'attaque contre Kotooshu est venue d'un ex-lutteur russe, Soslan Gagloev, 20 ans, qui vient d'être expulsé à vie par l'association japonaise de sumo pour possession de marijuana. Il a promis de tout révéler sur «le milieu pourri» du sumo.

Selon l'article, Kotooshu («la cithare d'Europe»), dont le vrai nom est Kaloyan Mahlyanov, aurait approché Gagloev cette année pour lui proposer de l'argent en échange d'une victoire.

Le géant bulgare (2,02 m pour 155 kg) traversait une période difficile début 2008 à la suite de blessures et avait notamment fait une piètre prestation au tournoi de mars.«Nous sommes tous les deux Européens. Si tu fais ça pour moi, je ne l'oublierai jamais. Je te donnerai un million de yens (6.900 euros). Je peux même aller jusqu'à 1,5 million», aurait dit Kotooshu au sumotori russe, cité par le magazine.

Image ternie

Gagloev affirme avoir laissé Kotooshu gagner lors des tournois de mai - lorsqu'il a remporté son trophée historique - et de juillet et avoir reçu en échange deux millions de yens.

«Le monde actuel du sumo n'est pas celui d'un sport professionnel. C'est un show, un cirque. Une mafia de lutteurs contrôle les vainqueurs et les perdants en truquant les matches», affirme Gagloev dans cet article.

La revue Shukan Gendai, réputé pour ses scoops, avait déjà publié en janvier 2007 un article accusant le yokozuna («grand champion») mongol Asashoryu d'avoir acheté des adversaires.Asashoryu et 31 autres lutteurs ont porté plainte en diffamation.

L'image du sumo, vieux de 2000 ans, a été récemment ternie par plusieurs scandales: un jeune apprenti est mort l'an dernier des mauvais traitements infligés par son «maître» et d'autres lutteurs, et trois sumotori russes ont été exclus en août pour avoir fumé du cannabis.

Ton opinion