Feu vert de la Comco: Sunrise rachète Tele2
Actualisé

Feu vert de la ComcoSunrise rachète Tele2

Sunrise peut racheter les activités helvétiques du groupe suédois Tele2. La Commission de la concurrence (Comco) a donné son feu vert.

L'opérateur de télécommunications zurichois, contrôlé par le danois TDC, gagne au passage 460 000 clients.

Les 53 emplois de Tele2 Suisse sont repris et la marque est conservée, a indiqué vendredi Sunrise. L'acquisition, annoncée fin septembre et dont le prix net se monte à 300 millions de couronnes suédoises (44,4 millions de francs), permet à Sunrise de consolider sa position de numéro deux en Suisse, derrière l'opérateur historique Swisscom. La part de marché atteint environ 20%.

«Nous sommes très satisfaits de cette décision de la Comco», a dit Christoph Brand, patron de Sunrise, interrogé par l'ATS. «Elle s'est prononcée rapidement et de manière non bureaucratique, dans l'intérêt de la concurrence.» Sunrise va maintenant réaliser l'intégration technique, a précisé M. Brand.

Près de 2,8 millions de clients

Avec les clients de Tele2 Suisse, Sunrise en compte désormais près de 2,8 millions. Depuis l'annonce du rachat fin septembre, le nombre de clients de Tele2 Suisse s'est réduit de 491 000 à 460 000. Du point de vue du client, le passage de Tele2 Suisse dans le giron de Sunrise n'aura aucun impact, assure l'acquéreur. Les clients bénéficieront aussi des offres de produits de Sunrise.

Outre la téléphonie fixe, Tele2 Suisse avait tenté ces dernières années de se profiler sur le marché de la téléphonie mobile, où il avait décroché la quatrième licence GSM en Suisse (à la suite de Swisscom, Sunrise et Orange). Sans réseau propre, la société avait déjà conclu en 2006 un accord d'itinérance avec Sunrise.

En entrant dans la téléphonie mobile en 2005 seulement, soit plusieurs années après ses concurrents, Tele2 n'a pas réussi à conquérir de grandes parts de marché.

En reprenant Tele2, Sunrise acquiert aussi ses antennes de téléphonie mobile, ce qui lui permettra d'améliorer sa couverture. «Nous voulons exploiter autant d'antennes que possible», a expliqué Christoph Brand. Mais certaines seront redondantes. Sunrise examinera ce qu'elle en fera.

Selon sa maison-mère suédoise, Tele2 Suisse a réalisé un chiffre d'affaires de 678 millions de couronnes suédoises (110 millions de francs) au premier semestre 2008. Au niveau opérationnel (avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements), la filiale évolue dans le rouge en présentant une perte de 16 millions.

Petit poisson

Avec du recul, Tele2 Suisse apparaît donc comme un petit poisson en comparaison de Sunrise. En effet, la filiale du danois TDC a généré l'an passé un chiffre d'affaires, avec 1,94 milliard de francs, soit un montant plus de neuf fois supérieur. Reste que l'opération souligne sa volonté d'expansion sur le marché helvétique.

L'apport le plus intéressant aux yeux de Sunrise est constitué par l'élargissement de sa base clientèle dans la téléphonie fixe. Ce segment, après avoir été quelque peu délaissé ces dernières années, fait à nouveau l'objet d'une âpre concurrence dans le partage des parts de gâteau. (ats)

Ton opinion