Hooliganisme: Supporters suisses interdits de stades
Actualisé

HooliganismeSupporters suisses interdits de stades

Des supporters du FC Sion et de Neuchâtel Xamax ont été identifiés par la police après avoir commis des actes de violence lors de matches opposant leurs deux équipes.

Si la rencontre de dimanche au Stade de la Maladière à Neuchâtel entre Xamax et Sion s'est déroulée sans incident, il n'en a pas été de même des précédentes. Ainsi, les matches du 12 décembre et du 6 février derniers avaient donné lieu à de graves débordements, rappelle lundi la police cantonale neuchâteloise dans un communiqué.

30 personnes en cause

A la suite de ces incidents, les enquêteurs neuchâtelois, aidés par leurs homologues valaisans, ont identifié vint-trois «fauteurs de troubles» côté sédunois. La police indique avoir déjà prononcé des interdictions de périmètre à leur encontre, auxquelles s'ajoutent des interdictions de stades et de patinoires dans toute la Suisse décrétées par l'Association suisse de football (ASF).

Les hooligans valaisans seront en outre dénoncés au Ministère public neuchâtelois pour émeute, voire violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires.

Du côté neuchâtelois, la police a identifié sept supporters qui avaient violemment agressé des fans valaisans lors de la finale de la Coupe de Suisse à Bâle le 29 mai dernier. L'ASF leur a signifié des interdictions de stades de deux à trois ans, précise la police. Les procédures judiciaires relèvent des autorités bâloises. (ats)

Ton opinion