Actualisé 26.06.2008 à 10:09

Suppressions d'emplois chez Siemens

Le groupe allemand Siemens, à qui la presse allemande prête l'intention de supprimer 15 000 emplois, veut éviter les licenciements secs, promet jeudi son patron Peter Löscher.

«Nous allons faire en sorte que ce soit le plus socialement supportable possible», affirme M. Löscher au quotidien Die Welt. Il a déjà annoncé une réduction de 1,2 milliard d'euros (1,9 milliard de francs) des frais administratifs du groupe d'ici 2010 et avait laissé entendre que des suppressions d'emplois seraient inévitables.

Le syndicat IG Metall craint 10 000 suppressions de postes à travers le monde, des analystes parlent de 20 000. Selon des sources proches du dossier citées par plusieurs journaux allemands, Siemens pourrait en fait en supprimer 15 000, qui devraient surtout toucher les services administratifs.

Une annonce pourrait être faite dans les prochains jours, selon des sources d'entreprise citées par Die Welt, alors qu'une rencontre entre la direction et des représentants du personnel est prévue début juillet.

Le conglomérat allemand, qui construit des trains, des centrales électriques et des équipements de téléphonie et dont M. Löscher a pris la tête l'an dernier, est engagé dans une restructuration profonde. Il est en outre englué dans un vaste scandale de corruption qui a fait tomber plusieurs têtes à la direction.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!