Chassé-croisé de l'été: Sur les routes françaises, «c'est le carnage»
Actualisé

Chassé-croisé de l'étéSur les routes françaises, «c'est le carnage»

Drapeau noir sur les routes des vacances ce samedi, avec 880 km de bouchons au plus fort de la journée, soit l'équivalent d'un Paris-Saint-Tropez complètement embouteillé.

Comme à l'accoutumée, les principales difficultés se concentrent sur l'autoroute du soleil.

Comme à l'accoutumée, les principales difficultés se concentrent sur l'autoroute du soleil.

Ce chassé-croisé est la pire journée depuis le début de l'été, même s'il s'avère légèrement plus calme que l'an dernier, beaucoup de voyageurs prenant désormais le soin d'anticiper leurs départs en vacances: plus de 550 kilomètres de bouchons avaient déjà été enregistrés vendredi. Le 2 août 2014, le chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens avait provoqué le record de 966 km de bouchons, selon un chiffre révisé par Bison Futé.

Des drones au-dessus des voitures

Sur l'A7 en direction de Marseille, Vinci Autoroutes, qui exploite la plupart des grands axes du sud et de l'ouest de la France, expérimente avec la société de télécommunication par satellites Eutelsat «des prises de vues via des drones pour un suivi en direct et en continu des conditions de circulation» en vallée du Rhône.

La société Live Drone retransmet en direct sur internet les images au niveau «de l'échangeur autoroutier A7/A9 d'Orange, principal nœud autoroutier de la vallée du Rhône».

À 13h, les bouchons commençaient à se résorber doucement, Bison futé n'enregistrant «plus que» 813 km de retenues. Comme d'habitude, les principales difficultés se concentrent sur les axes menant à la Méditerranée et l'Atlantique. Ainsi au sud de Lyon sur l'autoroute du soleil, les automobilistes devaient faire face à plus de 100 km de bouchons pour traverser l'Isère et la Drôme.

«C'est le carnage»

Cela coinçait aussi au niveau de Clermont-Ferrand, Brive-la-Gaillarde ou Limoges. Des mesures traditionnelles de régulation du trafic avec abaissement de la vitesse sont en place. Et plus que jamais la prudence est de mise car des averses et orages sont attendus dans tout le sud-est de la France.

«Je viens de la région parisienne, je vais en Ardèche et depuis ce matin c'est le carnage. À Lyon, ça fait une heure qu'on fait du cul à cul, ce matin sur l'A6 on a fait deux heures de bouchons, on est parti à 1h du matin donc c'est assez fatigant», témoignait Antoine en matinée. (afp)

Des drones au-dessus des voitures

Sur l'A7 en direction de Marseille, Vinci Autoroutes, qui exploite la plupart des grands axes du sud et de l'ouest de la France, expérimente avec la société de télécommunication par satellites Eutelsat «des prises de vues via des drones pour un suivi en direct et en continu des conditions de circulation» en vallée du Rhône.

La société Live Drone retransmet en direct sur internet les images au niveau «de l'échangeur autoroutier A7/A9 d'Orange, principal nud autoroutier de la vallée du Rhône».

Ton opinion