Epalinges (VD): Sur les traces d'un perroquet fugueur
Actualisé

Epalinges (VD)Sur les traces d'un perroquet fugueur

Visiblement en mal de grand air, un oiseau domestique s'est envolé faire un tour dans le quartier de Bois-Murat lundi, pour le plus grand plaisir des passants.

par
Francesco Brienza
L'oiseau s'est perché sur un arbre de la place de jeux du chemin de Bois-Murat.

L'oiseau s'est perché sur un arbre de la place de jeux du chemin de Bois-Murat.

«Loulou» est un farceur. Ce perroquet domestique a profité de voir sa cage momentanément ouverte lundi en fin d'après-midi pour s'envoler faire un tour dans Epalinges (VD). En survolant la place de jeux de Bois-Murat, un arbre a attiré son attention. Ni une, ni deux: «Loulou» décide de s'y installer pour faire une pause.

Informés par des passants, deux agents de la gendarmerie sont arrivés sur place peu après pour attraper l'animal. «Ils avaient un peu de mal, se souvient un témoin, amusé. L'oiseau les a bien nargués un moment.» Le tout sous le regard d'une demi-douzaine d'enfants éberlués. A force de patience, les agents ont enfin pu mettre la main sur le perroquet perché à 3,5 mètres de haut.

«C'est ce qu'on appelle la police de proximité, sourit Jean-Christophe Sauterel, officier de presse à la police cantonale vaudoise. Selon les autres urgences à traiter, ce type d'intervention fait aussi partie de nos missions.»

Pour la petite histoire, «Loulou» a été rendu à son propriétaire, en pleine santé et les poumons remplis d'air frais.

Ton opinion