Navigation sécurisée: Sur YouTube, les enfants sont à 3 clics du porno

Actualisé

Navigation sécuriséeSur YouTube, les enfants sont à 3 clics du porno

Les suggestions émises par l'outil de recommandations sur la plateforme de vidéos ne seraient pas toujours appropriées pour les jeunes internautes, mettent en garde des experts en sécurité.

par
laf

Les enfants qui regardent des séries sur YouTube ne sont en moyenne qu'à trois clics d'un contenu réservé aux adultes, selon une étude menée par l'éditeur de sécurité informatique Kaspersky Lab. Dans un cas, après le visionnement d'un épisode de la série pour enfants «Sesame Street», il suffisait même de deux clics pour voir des images d'une femme en train d'accoucher, rapportent les experts. Pire, les suggestions de l'outil de recommandations de vidéos, qui s'affichent sur la droite de l'interface de YouTube après la fin du visionnement d'un clip, peuvent même donner des liens directs vers du matériel pornographique.

Outil de recommandation en cause

«Il est inquiétant de voir à quel point il est simple pour les enfants d'accéder à des vidéos réservées aux adultes sur YouTube», a commenté David Emm, chercheur en sécurité chez Kaspersky Lab. L'étude a donné plusieurs cas où des enfants pourraient se situer entre deux et quatre clics de contenus répréhensibles sur la plateforme de vidéos. Dans un exemple, à la suite d'une recherche pour un clip pour enfants, une vidéo musicale contenant des insultes et l'usage d'armes n'était qu'à deux clics via l'outil de recommandations.

Absence de protection fiable

Google admet que le mode sécurisé sur sa filiale YouTube n'est «pas sûr à 100%» car il repose en partie sur les dénonciations de contenus inappropriés faites par les internautes.

Une autre étude indique que plus du quart des enfants de 11 ans, et la moitié de la tranche d'âge 11-19 ans, affirment avoir surfé sur du contenu «nuisible ou désagréable» durant les 12 derniers mois. Ces recherches publiées à l'occasion de la journée dédiée à un Internet sécurisé ont aussi mis l'accent sur les préoccupations croissantes des parents au sujet de l'absence de protection fiable pour les enfants dans le cyberespace.

Ton opinion