Actualisé 11.05.2019 à 14:34

TennisSurprise: Federer jouera à Rome!

Roger Federer n'en finit pas de surprendre: il vient de confirmer sa participation au Masters 1000 de Rome. Il y affrontera le vainqueur de Tiafoe-Sousa.

de
Mathieu Aeschmann, Madrid
Le Suisse se sent bien sur terre battue.

Le Suisse se sent bien sur terre battue.

Keystone/EPA

Roger Federer n'a pas perdu de temps pour prendre sa décision. «Salut tout le monde, je viens de parler avec mon équipe et je suis ravi de vous dire que je reviens à Rome pour jouer en Italie, a-t-il posté sur son compte Instagram, samedi à 14h. Je me réjouis d'y être. Je suis très excité, ça fait trop longtemps. Ciao Tutti.»

Cette décision est évidemment une surprise, une divine surprise même pour le public du Foro Italico dont l'amour pour «le Maître» n'est plus à démontrer. Depuis qu'il a officialisé sa décision de rejouer sur terre battue, Roger Federer avait toujours pointé du doigt deux tournois: Madrid et Roland-Garros.

Pourquoi ajouter au dernier moment ce détour par la capitale italienne? Deux explications se dégagent, basées sur ses réponses données en conférence de presse vendredi soir après sa défaite contre Dominic Thiem à Caja Magica (3-6, 7-6, 6-4): il se sent assez frais physiquement pour enchaîner et le contenu de ses matches à Madrid lui donne envie de se tester un peu plus.

«Est-ce mieux de jouer Rome ou de s'entraîner? S'interrogeait-il vendredi. L'avantage de l'entraînement, c'est que tu peux faire quatre heures si tu te sens bien et tout annuler si tu as besoin de souffler. À Rome, ils t'envoient sur le court et tu n'as pas le choix.» Une équation à laquelle «RF» voulait intégrer son ressenti physique, au réveil après sa belle bataille contre Thiem.

«Physiquement, je suis prêt, se félicitait-il avant de quitter la Caja Magica. Le dos supporte bien les glissades. Il y avait aussi quelques interrogations au niveau des hanches et des adducteurs. Or j'ai très bien encaissé les deux premiers matches et il n'y a pas de raison que cela change demain. La deuxième indication, c'est que je tiens la route du fond du court. Avec Gaël et Dominic, j'ai affronté deux des balles qui sautent le plus sur le circuit; en plus l'altitude de Madrid rend leur lift encore plus dur à contrôler. Mais je suis satisfait de mes sensations.»

Roger Federer a-t-il eu une énorme envie de tester ces «bonnes sensations» au niveau de la mer, là où la balle vole moins et où il faut travailler plus longuement le point pour gagner? On peut l'imaginer. Le tirage au sort lui a réservé le vainqueur du match en Frances Tiafoe (ATP 37) et Joao Sousa (ATP 75). Il se trouve dans «huitième de tableau» de Coric, Millman et Auger-Aliassime et dans le quart de Fognini et Tsitsipas. «Ciao Tutti! Ci vediamo a Roma.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!