Procès: Sursis pour actes d'ordre sexuels avec des enfants
Actualisé

ProcèsSursis pour actes d'ordre sexuels avec des enfants

Un homme a été condamné pour avoir caressé et embrassé une jeune fille de 12 ans. L'ado avait disparu d'Uster 4 jours et avait été retrouvée avec l'individu.

DR/Photo d'illustration

Un Allemand de 21 ans a été reconnu coupable d'actes d'ordre sexuel avec des enfants mardi par le Tribunal de district d'Uster (ZH). Il a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis.

L'intéressé, âgé de 21 ans, n'était pas présent au procès. Il s'est vu infliger une peine de 2400 francs avec une période probatoire de deux ans. Il est aussi interdit de séjour en Suisse pendant cinq ans.

Le prévenu a reconnu les faits. Il n'a exercé aucune violence et aucune pression psychologique sur la fille, âgée de 12 ans, a souligné le juge. Il n'y a pas eu d'acte sexuel entre les deux: il l'a embrassée et l'a caressée sur la poitrine et sur les parties génitales.

Le jeune homme, qui n'a aucune expérience sexuelle, est perturbé dans son développement psychologique et physique, a encore relevé le juge. Son âge mental est tel qu'il y a effectivement peu de différence entre lui et sa victime, rencontrée sur internet. Le prévenu a aussi affirmé qu'il n'est pas attiré par les enfants.

L'affaire remonte à l'année dernière. Une fille de 12 ans, portée disparue depuis le 1er novembre à Uster, avait été retrouvée le 4 novembre en compagnie d'un homme, qui a été arrêté et placé en détention. Le Ministère public avait alors ouvert une enquête pour actes d'ordre sexuel avec des enfants.

Des avis de disparition avaient été distribués à l'époque. On y voyait la fille avec un bonnet en peluche en forme de chien husky. Après avoir été retrouvée, elle a été placée dans une institution psychiatrique pour enfants et adolescents. Elle y suit aujourd'hui encore une psychothérapie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion