Actualisé 24.03.2015 à 12:43

Suisse

Sus au petit coléoptère de la ruche

La guerre au petit coléoptère de la ruche est déclarée. Dès le 1er avril, son infestation sera considérée comme une épizootie à combattre.

Des apiculteurs répartis sur tout le territoire contrôleront, dès le 1er avril, les colonies de coléoptères de la ruche afin de détecter au plus tôt l'apparition du parasite.

Des premières mesures ont été prises en janvier contre ce nuisible qui s'est propagé en 2014 d'Afrique au sud de l'Italie. S'alignant sur l'Union européenne, Berne avait alors interdit l'importation d'abeilles mellifères et de bourdons ainsi que de produits et matériels apicoles en provenance de Sicile et de Calabre.

Ne présentant aucun danger pour l'homme, le petit coléoptère de la ruche, qui se reproduit rapidement, est un fléau pour les abeilles et les bourdons. Il suffit de quelques individus pour causer des dommages importants. L'adulte et les larves se nourrissent de miel, de pollen et surtout de couvain. Si le parasite infeste une ruche ou un nid, il n'est plus possible de s'en débarrasser. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!