JO de Tokyo - Suspendu 10 ans pour avoir refusé d’affronter un Israélien aux JO
Publié

JO de TokyoSuspendu 10 ans pour avoir refusé d’affronter un Israélien aux JO

Le judoka algérien Fethi Nourine s’était retiré du tournoi pour éviter de rencontrer Tohar Butbul aux Jeux olympiques de Tokyo. Lui et son entraîneur écopent de 10 ans de suspension.

par
Rebecca Garcia
Tohar Butbul, le judoka que devait affronter Fethi Nourine, a posé problème à l’athlète, en raison de sa nationalité.

Tohar Butbul, le judoka que devait affronter Fethi Nourine, a posé problème à l’athlète, en raison de sa nationalité.

AFP

Ils ne voulaient pas affronter un Israélien, ils ne se mesureront à personne pendant dix années. Fethi Nourine et son entraîneur Amar Benikhlef se voient infliger une suspension de 10 ans de toute compétition régie par la Fédération internationale de judo.

Ils avaient choisi de se retirer des Jeux olympiques de Tokyo 2020. L’Algérien devait d’abord affronter Mohamed Abdalrasool chez les -73kg. Une fois le Soudanais à terre, Fethi Nourine aurait alors affronté l’Israélien. Finalement, le judoka s’est retiré de la compétition avant qu’elle ne commence, et justifie cela par le fait que son soutien politique envers la Palestine l’empêche d’affronter un athlète israélien.

La Fédération internationale de judo avait directement répliqué en prononçant une suspension temporaire contre l’athlète. Une enquête a alors été lancée puisque «toute sorte de démonstration politique, religieuse ou raciale est interdite sur les sites olympiques, les stades et autres lieux». Les conclusions de l’enquête ont été révélées le 10 septembre. Pour la commission de discipline qui a étudié la question, «il est évident que les deux judokas algériens, avec de mauvaises intentions, ont utilisé les Jeux olympiques comme plateforme de protestation et de promotion d’une propagande politique et religieuse».

À moins d’un recours entendu par le Tribunal arbitral du sport, ils devront attendre le 23 juillet 2031 pour à nouveau fouler les tatamis.

Ton opinion