07.10.2020 à 08:09

FootballSuspendu 6 mois pour une célébration polémique

La Confédération asiatique de football (AFC) a infligé une lourde sanction à l’attaquant iranien Issa Alekasir, coupable d’un geste jugé raciste lors d’un match continental.

de
Sport-Center
Issa Alekasir célèbre régulièrement ses buts en tirant ses yeux vers l’arrière.

Issa Alekasir célèbre régulièrement ses buts en tirant ses yeux vers l’arrière.

DR

Issa Alekasir réfléchira probablement à deux fois avant d’effectuer sa prochaine célébration de but. L’attaquant iranien du FC Persépolis a écopé d’une suspension de six mois ainsi qu’une amende de 10 000 dollars par la Confédération asiatique de football (AFC) pour un geste jugé discriminatoire.

Les faits sont intervenus le 30 septembre, lors du quart de finale de la Ligue des champions d’Asie entre son équipe et le club ouzbek du Pakhtakor Tachkent. Auteur d’un doublé, Alekasir a fêté l’une de ses deux réalisations en mimant des yeux bridés.

Une célébration récurrente

L’AFC n’a pas apprécié et a interprété l’attitude du joueur de Persépolis comme une violation de l’article 58.1 de son Code de discipline et d’éthique: «Toute personne qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou d’un groupe de personnes par son mépris, des paroles ou des actes discriminatoires ou dénigrants concernant la race, la couleur de la peau, le sexe, le handicap, la langue, l’âge, l’apparence physique, la religion, l’opinion politique, la richesse, la naissance ou tout autre statut, l’orientation sexuelle ou l’origine ethnique, nationale ou sociale a commis une infraction.»

Issa Alekasir s’est défendu en rétorquant qu’il célébrait régulièrement ses buts ainsi en championnat et qu’il s’agissait non pas d’une provocation raciste mais d’un clin d’œil à son neveu possédant de petits yeux.

Ses arguments n’ont visiblement pas convaincu l’instance asiatique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!