Vaud: Suspendu pour avoir puni ses chiens fatigués
Actualisé

VaudSuspendu pour avoir puni ses chiens fatigués

Une vidéo montrant un concurrent maltraiter violemment ses chiens lors d'une manche du Championnat d'Europe de chiens de traîneau à Gryon (VD) fait scandale sur le net.

par
leo

La séquence a déjà fait scandale sur le web: on y voit un musher abuser de ses chiens, visiblement épuisés par la course en cours. Apparemment agacé par le fait que les bêtes profitent d'un instant de repos, l'homme emploie tous les moyens pour les forcer à reprendre le chemin, quitte notamment à soulever un husky par le museau.

Publiée sur YouTube, la vidéo a fait grand bruit. Elle aurait été tournée lors d'une manche du Championnat d'Europe de chiens de traîneau, organisés à Gryon (VD) du 24 au 26 février 2012. Elle mettrait en scène Claudio De Ferrari et ses huskies, comme le relate «Blick».

Suspension

Malgré la fatigue affichée de ses chiens, le musher italien a décroché le titre de vice-champion d'Europe à l'issue de la course. Mais la vidéo postée sur YouTube a, depuis, fait le tour du web et suscité les plus vives réactions.

Après l'avoir découverte, le président de la Société suisse des mushers (SSM), Roger Schnyder, a publié un communiqué sur le site de la SSM. Condamnant avec vigueur le comportement du musher, il y déclare notamment: «C'est regrettable et cela me met en colère qu'un tel incident mette en lumière ce sport de manière négative.»

De son côté, l'Association européenne de la WSA (World Sleddog Association) a suspendu Claudio De Ferrari jusqu'à sa prochaine assemblée générale.

Sur internet, des dizaines de forums d'amis des animaux vont même plus loin en exigeant l'exclusion pure et simple de l'Italien au moyen d'une pétition mise en ligne.

Réponse aux accusations

Pour sa part, Claudio De Ferrari est jusqu'ici resté silencieux. Toutefois, «20 Minuten» pense avoir retrouvé l'Italien sur YouTube. Sous le pseudonyme de «clemiano88», ce dernier aurait publié un message et livré enfin sa version de l'affaire.

Indiquant que ses chiens ne s'étaient «pas arrêtés à cause de la fatigue, mais à cause d'une situation de stress», il incrimine le personnel de la course qui serait «intervenu brusquement» pour donner à boire aux animaux.

Il réfute les accusations dont il fait l'objet sur le web: «Tous ces gens ne connaissent rien à ce sport. Un chien qui est fatigué mange immédiatement de la neige. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, ce n'était pas le cas.» Selon lui, l'un de ses chiens aurait même pris pour mauvaise habitude de «feindre la fatigue».

Selon «20 Minuten», aucune plainte n'aurait été déposée auprès de la justice vaudoise.

Ton opinion