Football: Suspendu pour avoir touché le sexe de son adversaire
Publié

FootballSuspendu pour avoir touché le sexe de son adversaire

Darnell Fisher, joueur de Preston North End en D2 anglaise, a écopé de trois matches de suspension pour «comportement violent» lors d’un match contre Sheffield Wednesday.

par
Sport-Center
Darnell Fisher face à Callum Paterson lors de la rencontre entre Preston North End et Sheffield Wednesday

Darnell Fisher face à Callum Paterson lors de la rencontre entre Preston North End et Sheffield Wednesday

Source: Twitter

Les faits remontent au 21 novembre dernier. Lors de la rencontre de Championship (2e division anglaise) entre Preston North End et Sheffield Wednesday (1-0), le défenseur de Preston Darnell Fisher a été surpris en train de toucher le sexe de son adversaire, le milieu de terrain de Sheffield Callum Paterson.

Source: Twitter

L’incident de la 62e minute n’avait pas été sanctionné par l’arbitre de la rencontre. Après avoir visionné les images, la Fédération anglaise (FA) avait annoncé qu’une enquête serait ouverte via une commission indépendante, dont le résultat a été publié ce week-end. Darnell Fisher a été reconnu coupable de «comportement violent» et a écopé de trois matches de suspension.

Sur son site internet, le club de Preston North End a annoncé avoir pris acte de la décision, tout en essayant de défendre son joueur.

Des mesures à l’interne

«Le club et le joueur ont fait état à la FA de nombreux incidents similaires où aucune sanction n’avait été prononcée, ainsi qu’un analyse de la description du «comportement violent» tel que décrit dans le règlement. Malgré cela, la commission a décidé de sanctionner le joueur, qui manquera les trois prochains matches de championnat», peut-on lire dans le communiqué.

Preston North End précise encore avoir pris des mesures à l’interne. «Nous avons été très clairs avec le joueur sur le fait qu’il est responsable de son comportement vis-à-vis de son club et qu’un tel comportement ne sera plus toléré à l’avenir», a conclu le club.

Ton opinion

32 commentaires