France: Suspendue, l'app des ragots reprend du service
Actualisé

FranceSuspendue, l'app des ragots reprend du service

Accusée de favoriser le cyberharcèlement en milieu scolaire, l'app mobile de partage de rumeurs Gossip a rouvert lundi.

par
man
L'app Gossip «démocratise les ragots de façon totalement anonyme», selon sa présentation. (Gossip)

L'app Gossip «démocratise les ragots de façon totalement anonyme», selon sa présentation. (Gossip)

Inspirée de l'app Secret, fermée en avril dernier, l'app de rumeurs Gossip aura finalement été suspendue pendant une seule semaine par sa conceptrice, la Française Cindy Mouly, 25 ans, rapporte «Le Monde». «Suite aux nombreuses réactions suscitées par 'Gossip', nous avons pris la décision de mettre l'application hors service quelques jours, le temps de mettre en place un système de modération plus élaboré», pouvait-on lire jusqu'ici en lançant le logiciel mobile.

L'app, qui a connu un succès immédiat auprès des jeunes lors de son lancement en mai dernier, a en effet été accusée de favoriser le cyberharcèlement, notamment en milieu scolaire. Rendant hommage à la série TV «Gossip Girl», le service permet de diffuser de manière anonyme des ragots à ses contacts téléphoniques ou amis Facebook. Ils prennent la forme d'un texte de 140 caractères maximum ou encore d'une photo ou d'une vidéo diffusés pendant un court laps de temps, à la manière de Snapchat.

La ministre française de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, avait appelé mercredi dernier à «une extrême vigilance sur la teneur des messages qui seraient mis en ligne» sur l'app mobile Gossip, tandis que plusieurs syndicats lycéens avaient demandé son interdiction en France.

Ton opinion