Suspendus pour avoir donné des informations privées sur George Clooney
Actualisé

Suspendus pour avoir donné des informations privées sur George Clooney

Plus d'une vingtaine d'employés de l'hôpital américain où avait été admis l'acteur George Clooney après un accident de moto ont été suspendus pour quatre semaines pour rupture du secret médical.

Ils sont accusés d'avoir divulgué l'information.

L'acteur américain s'est brisé une côte le 21 septembre en percutant une voiture qu'il tentait de doubler sur une petite route passant au-dessus de l'Hudson près de New York. Sa passagère, Sarah Larson, 28 ans, s'est cassé le pied dans la collision. Ils ont tous deux été admis au centre médical Palisades dans le New Jersey.

Au total, 27 employés ont été suspendus, a-t-on appris auprès du vice-président de l'hôpital en charge des questions internes, Eurice Rojas. Aucun médecin ne figure parmi eux.

Un audit a révélé que des employés avaient examiné les archives de l'établissement sans autorisation, ce qui a entraîné l'ouverture d'une enquête, a-t-il poursuivi. «Nous effectuons régulièrement des audits pour nous assurer que nos systèmes sont protégés».

George Clooney a regretté cette sanction. «Même si je crois profondément au droit à la protection de la vie privée d'un patient, j'aurais espéré que cela soit réglé sans la suspension de travailleurs médicaux», a réagi l'acteur américain dans un communiqué. (ap)

Ton opinion