Suspense à la Boillat
Actualisé

Suspense à la Boillat

Le sort de la Boillat reste incertain.

Le personnel de l'usine Swissmetal a reporté hier sa décision sur les propositions de l'industriel Jürg Müller. Une prochaine assemblée doit avoir lieu la semaine prochaine.

Les représentants du syndicat soutiennent les propositions de l'expert neutre, mais la délégation du personnel les juge «inacceptables». Elles prévoient notamment que Reconvilier conserve sa fonderie pour les spécialités durant quatre ou cinq ans et que Swissmetal réengage des employés licenciés. La séance a été extrêmement tendue.

Présents à l'assemblée, plusieurs membres de la direction ainsi que des cadres du groupe et du syndicat ont été obligés de quitter la salle sous les huées. Le personnel ne semble pas épargné par la longueur de ce conflit. Il est divisé entre ceux qui veulent se battre jusqu'au bout et ceux qui, résignés, veulent travailler.

Ton opinion