Course à pied: Suspension confirmée pour Stéphane Joly
Actualisé

Course à piedSuspension confirmée pour Stéphane Joly

La suspension de deux ans de Stéphane Joly pour anomalie dans son passeport sanguin a été confirmée par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le Jurassien perd le bénéfice de sa retentissante victoire à Morat - Fribourg en 2011.

Le Jurassien perd le bénéfice de sa retentissante victoire à Morat - Fribourg en 2011.

Le tribunal sis à Lausanne a entériné le verdict prononcé en première instance par la Chambre de discipline pour les cas de dopage de Swiss Olympic. Tant l'athlète, qui demandait l'acquittement, qu'Antidoping Suisse - qui voulait une suspension de quatre ans - avaient fait recours contre ce verdict.

La confirmation par le TAS signifie que Joly, 29 ans, est suspendu pour deux ans à partir d'avril 2013, soit jusqu'en printemps 2015. L'avenir du coureur franc-montagnard est incertain. Joly avait indiqué récemment qu'il continuait s'entraîner quelques fois par semaine tout en envisageant une reconversion.

Le Jurassien est le premier Suisse, tous sports confondus, à être condamné sur la base d'anomalies dans son profil sanguin, sans avoir été contrôlé directement positif. Tous les résultats de l'athlète réalisés entre le 14 octobre 2010 et le 16 mars 2012 sont annulés. Joly perd donc le bénéfice de son succès à l'édition 2011 de Morat - Fribourg, notamment.

Multiple champion de Suisse de la spécialité, Joly avait obtenu ses meilleurs résultats en cross-country, avec notamment une 10e place aux Championnats d'Europe en 2009, à Dublin. (ats)

Ton opinion