Actualisé 03.10.2018 à 22:12

Riviera vaudoiseSuspicion de pollution de l'eau potable: alerte lancée

Les communes de Blonay et Saint-Légier-La Chiésaz invitent leurs citoyens à ne pas consommer de l'eau du robinet, qui présente une «odeur inhabituelle». Rossinière est aussi touchée.

von
mst/jfz

«Un goût bizarre», «une odeur de purin». Plusieurs habitants de Saint-Légier-La Chiésaz et de Blonay, sur la Riviera vaudoise, ont constaté un problème avec l'eau du robinet, ce mercredi. Sur les réseaux sociaux, des citoyens dénoncent le manque d'informations fournies par les communes.

En soirée, les deux villages ont publié une communication sur leur site internet, invitant la population à ne pas consommer l'eau potable jusqu'à nouvel avis.

Le réseau d'eau de ces deux communes est complété par celle en provenance du Pays-d'Enhaut, transitant par les conduites de la Ville de Lausanne. Et «cette eau présente une odeur inhabituelle qui fait l'objet de recherches du Service de l'eau de Lausanne», indiquent les deux communes de la Riviera vaudoise. «Notre bonne eau des Pléiades a été polluée», s'insurge un habitant.

«Risque sanitaire très faible»

Contacté, le chef du Service de l'eau de Lausanne confirme l'incident. «La pollution vient du Pays-d'Enhaut mais nous ne savons pas précisément d'où, explique Sébastien Apothéloz. Nous y avons une usine qui filtre l'eau, ce qui signifie que le risque sanitaire est très faible, mais pas nul. Par mesure de précaution, il est donc préférable de faire bouillir l'eau avant de la consommer.»

Une première alerte est parvenue vers 15 h et, vers 18 h, alors que les plaintes se multipliaient, une cellule de crise a été mise en place. Des investigations sur la provenance de la pollution sont menées et des analyses sont en cours.

Les habitants de Blonay et de Saint-Légier devront faire preuve de patience car la situation pourrait durer plusieurs jours. En effet, il faudra purger le réseau, vider et désinfecter les réservoirs et surtout attendre les résultats des différentes analyses, a précisé Sébastien Apothéloz.

Lausanne pas touchée, mais Rossinière oui

Même si le réseau concerné par la pollution est celui de la Ville de Lausanne, les habitants de la capitale vaudoise n'ont pas de souci à se faire. En effet, et par le plus grand des hasards, l'approvisionnement en eau venant du Pays-d'Enhaut a été interrompu il y a quelques jours. Une fuite avait été constatée et des travaux pour y remédier ont été lancés. En temps normal, l'eau du Pays-d'Enhaut permet d'alimenter la Ville de Lausanne en eau potable à hauteur de 15% de ses besoins.

En revanche, la commune de Rossinière est aussi concernée par cette pollution et ses habitants sont également invités à prendre leurs précautions et à faire bouillir l'eau avant de la consommer.

Les recommandations

Il faut faire bouillir l'eau potable (portée à ébullition – gros bouillons) pour les usages suivants: boissons ou préparation de boissons (glaçon – machine à café), préparation de la nourriture, lavage des aliments, lavage des dents, raisons médicales et rinçage des plaies, vaisselle à la main, préparation de thé ou café avec des appareils ménagers, lavage de fruits, légumes, salades, etc. Il faut aussi faire bouillir l'eau de boisson des animaux domestiques sensibles.

Il n'est pas nécessaire de faire bouillir l'eau pour le lave-vaisselle, les nettoyages, le rinçage des WC, pour la douche et le lavage du linge en machine.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!