Birmanie: Suu Kyi autorisée à recevoir une visite médicale
Actualisé

BirmanieSuu Kyi autorisée à recevoir une visite médicale

Le régime militaire birman a autorisé une assistante médicale à entrer lundi dans la résidence où l'opposante Aung San Suu Kyi est maintenue en isolement à Rangoun, selon des témoins.

Depuis la semaine dernière, le parti de Mme Suu Kyi est «très inquiet» pour sa santé. Son médecin personnel, Tin Myo Win, a été arrêté jeudi pour une raison inconnue. Vendredi, c'est l'assistante de ce médecin, Pyone Moe Ei, qui s'est rendue au domicile de Mme Suu Kyi et l'a placée sous perfusion.

Cette assistante n'a pas été autorisée à retourner voir l'opposante pendant le week-end. Lundi, Pyone Moe Ei est entrée dans la résidence à l'heure du déjeuner et s'y trouvait toujours trois heures plus tard, selon des témoins.

Mme Suu Kyi, 63 ans, secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), principal parti d'opposition en Birmanie, est assignée à résidence depuis 2003. Au total, la «Dame» de Rangoun a été privée de liberté pendant plus de 13 des 19 dernières années.

(ats)

Ton opinion