Ski alpin: Svindal en démonstration, le Zurichois Roulin 4e
Actualisé

Ski alpinSvindal en démonstration, le Zurichois Roulin 4e

Le rookie Gilles Roulin s'est classé à une inattendue 4e place sur la descente de Val Gardena, survolée par le Norvégien.

Aksel Lund Svindal prend la tête de la Coupe du monde de descente.

Aksel Lund Svindal prend la tête de la Coupe du monde de descente.

Keystone

Gilles Roulin a réussi le premier exploit de sa prometteuse carrière. Grand dominateur l'hiver dernier en Coupe d'Europe - vainqueur du général, en descente et super-G -, Gilles Roulin avait déjà montré de bonnes choses en ce début d'exercice de Coupe du monde, pour sa première véritable saison parmi l'élite.

Reste qu'il avait dû se contenter jusqu'ici de résultats autour de la 20e place, et que personne ne le voyait exploser pareillement à Val Gardena.

Et pourtant, l'espoir de 23 ans a brûlé les étapes samedi dans les Dolomites. Parti avec le dossard 32, il a skié sans complexe sur la Saslong pour venir se placer au 4e rang, à 15 centièmes seulement du podium. Un résultat qui fera date dans la carrière de Gilles Roulin, bien parti pour devenir la nouvelle star de la vitesse dans le camp suisse.

«Je dois forcément remercier mon serviceman , car je connais normalement encore pas mal de difficultés dans les parties de glisse pure. Je n'attendais donc pas grand-chose de cette journée», a lâché Gilles Roulin, qui s'exprime parfaitement en français mais est un zurichois pur souche. «Il m'arrive même de recevoir du courrier en français de la part de la fédération», s'est d'ailleurs amusé cet étudiant en droit, qui passera des examens en janvier. «Mais je pourrai me concentrer sur le sport en février», a-t-il glissé en référence aux JO de Pyeongchang, pour lesquels il s'est qualifié grâce à cet exploit.

Feuz au 8e rang

Moins en vue que son jeune coéquipier, Beat Feuz s'est classé au 8e rang, ne parvenant pas à enchaîner un troisième podium après sa victoire de Lake Louise et sa 2e place à Beaver Creek. Son résultat du jour reste toutefois correct, sachant que le Bernois n'a jamais été très à l'aise en descente sur la Saslong.

En attendant des pistes qui lui conviennent mieux, à Bormio pendant les Fêtes puis surtout en janvier à Wengen et Kitzbühel, Beat Feuz a dû céder son dossard rouge de leader de la descente. Celui-ci est désormais sur les épaules d'Aksel Lund Svindal. Le Norvégien a conquis, et avec la manière, son 34e succès en Coupe du monde, son deuxième de l'hiver après celui décroché à Beaver Creek.

Toujours aussi formidable de puissance, malgré un genou droit endolori après plusieurs blessures, le Viking a fait une démonstration samedi sur la Saslong. Il y a devancé son compatriote Kjetil Jansrud, relégué à plus d'une demi-seconde (à 0''59). Le podium a été complété par le tenant du titre à Val Gardena, l'Autrichien Max Franz (à 0''85).

Küng en difficultés

Derrière Gilles Roulin et Beat Feuz, un troisième Suisse, Mauro Caviezel, s'est mis en évidence en prenant la 10e place d'une course aux écarts très serrés dans le top 10. Le Grison n'a ainsi accusé que 22 centièmes de retard sur le 4e rang de Gilles Roulin.

Cela s'est avéré beaucoup plus difficile pour Patrick Küng. En souffrance depuis le début de saison, le champion du monde 2015 a échoué hors des points à Val Gardena, mettant en péril une éventuelle qualification pour les JO de Pyeongchang. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion