Suisse: Swiss Life améliore son bénéfice
Actualisé

SuisseSwiss Life améliore son bénéfice

L'assureur zurichois a progressé au cours du premier semestre 2015 malgré des effets monétaires négatifs. Il a vu son bénéfice net s'améliorer de 1% sur un an, à 493 millions de francs.

Malgré la force du franc et des taux extrêmement bas, Swiss Life a amélioré ses résultats au cours du premier semestre 2015. L'assureur zurichois a dégagé un bénéfice net de 493 millions de francs, en hausse de 1% comparé à la même période de 2014. Les fluctuations monétaires ont plombé le résultat à hauteur de 18 millions de francs. Après correction de cet effet, le profit net affiche une hausse de 5%, a indiqué vendredi le groupe.

Le bénéfice d'exploitation corrigé a lui gagné 7% à 694 millions, une évolution que Swiss Life explique par une croissance de 15% des revenus de frais et de commissions. Les recettes de primes, en monnaies locales, ont augmenté de 7%, à 11 milliards de francs, soutenues par les activités en Suisse.

Résultats salués

L'amélioration des bénéfices montre que Swiss Life peut réussir même dans un environnement difficile, a déclaré Patrick Frost, le patron du groupe, devant la presse à Zurich. Non seulement le secteur fait face à l'abolition du taux plancher, mais il subit aussi l'autre décision de la Banque nationale suisse (BNS), à savoir le recours aux taux négatifs, a-t-il relevé.

Les analystes ont accueilli positivement ces résultats supérieurs à leurs attentes. A la Bourse suisse, l'action a pris l'ascenseur, gagnant plus de 2% en milieu d'après-midi dans un marché en légère hausse.

La Suisse, principal terrain d'affaires avec des revenus de 7 milliards de francs ( 7%), a largement contribué à la performance. Tant le secteur de la clientèle privée que celui de la clientèle entreprise ont progressé de 7%, soit au-dessus du marché qui se situe à 1%.

La division helvétique a toutefois enregistré un résultat sectoriel en baisse de 3% à 400 millions de francs contre 414 millions un an plus tôt.

France en progression

En France, plus grand marché étranger, Swiss Life a vu les revenus des primes progresser de 3% à 2,1 milliards d'euros (2,3 milliards de francs) grâce à la croissance de 8% dans l'assurance-vie. Le bénéfice sectoriel a bondi de 27% à 126 millions d'euros.

En Allemagne, en revanche, les recettes de primes ont reculé de 6% à 604 millions d'euros. Cette évolution s'explique par la volonté de se concentrer sur la profitabilité par des ajustements de prix plutôt que sur la croissance, a précisé le directeur financier Thomas Buess. Le bénéfice sectoriel s'est accru de 17% à 50 millions.

Swiss Life Asset Managers, soit les affaires avec les clients externes, a vu son bénéfice bondir de 36% à 101 millions de francs. Le secteur a connu un afflux organique de nouveaux capitaux nets de 4,2 milliards de francs. Les actifs sous gestion des clients externes ont atteint 34,9 milliards de francs fin juin, soit 4% par rapport à fin 2014.

Rendement supérieur

Swiss Life a également réussi à contenir les effets de la faiblesse persistante des taux et de la force du franc en maintenant les produits directs des placements au même niveau qu'au premier semestre 2014, à 2,2 milliards de francs. Le rendement net des placements annualisés a atteint 2% contre 1,9% un an plus tôt. La croissance en valeur absolue est de 339 millions, à 2,8 milliards.

Pour ses perspectives, le groupe estime avoir dépassé tous les objectifs du programme «Swiss Life 2015» plus tôt que prévu. Les coûts ont même été réduits de 173 millions de francs, alors que 130 à 160 millions étaient visés. (ats)

Ton opinion