Coronavirus - Swiss: obligation vaccinale pour les équipages dès novembre
Publié

CoronavirusSwiss: obligation vaccinale pour les équipages dès novembre

L’obligation entrera en force dès le 15 novembre. Selon Swiss, cette mesure est en accord avec les conventions collectives de travail.

La compagnie aérienne introduit l’obligation vaccinale pour son personnel navigant dès la mi-novembre.

La compagnie aérienne introduit l’obligation vaccinale pour son personnel navigant dès la mi-novembre.

Swiss

Pour des raisons d’exploitation et de protection de ses employés, Swiss introduira dès la mi-novembre l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour tout son personnel navigant, annonce ce mardi la compagnie dans un communiqué.

Swiss justifie cette décision «en raison des réglementations d’entrée en vigueur dans les différents pays du monde, qui exigent de plus en plus souvent un vaccin obligatoire également pour les équipages». Cette mesure sera mise en place à partir du 15 novembre 2021. Hong Kong est la première destination du réseau de Swiss à exiger une preuve de vaccination des équipages de certains pays, y compris pour les vols en provenance de la Suisse, précise le communiqué.

Pour Swiss, appliquer deux poids deux mesures aux navigants vaccinés et non vaccinés complexifierait lourdement la planification, au point qu’à long terme, la compagnie ne pourrait plus assurer le bon déroulement de ses opérations aériennes. Certaines destinations et régions ne pourraient plus être desservies, ce qui affecterait considérablement le système de hub (plateforme de correspondances aériennes).

Protection des employés

Une gestion différenciée du personnel entraînerait par ailleurs, écrit la compagnie, une inégalité de traitement en termes de capacité de déploiement des navigants. À cela s’ajoute le fait qu’en regard de la disponibilité désormais suffisante de vaccins efficaces contre le Covid-19, Swiss souhaite également remplir son devoir de protection envers ses employés dans le cockpit et en cabine.

Cité dans le communiqué, Dieter Vranckx, CEO de Swiss affirme qu’«il est important que nous prenions dès maintenant des mesures qui nous permettent de préserver notre réseau mondial de lignes tout en remplissant notre devoir de protection envers nos employés».

Swiss dit s’appuyer sur les clauses des conventions collectives de travail du personnel de cockpit et de cabine qui prévoient une telle mesure dans ces circonstances. L’obligation vaccinale fait l’objet d’un échange transparent avec les syndicats.

(Comm/JBA)

Ton opinion

60 commentaires