Aviation: Swiss: plus de 16 millions de passagers en 2014
Actualisé

AviationSwiss: plus de 16 millions de passagers en 2014

Pour la première fois, la compagnie aérienne a dépassé la barre des 16 millions de personnes transportées à bord de ses avions l'année dernière.

Swiss a transporté précisément 16,16 millions de personnes l'année passée, a indiqué lundi le groupe dans un communiqué.

Sur le seul mois de décembre, la société a accueilli 1,23 million de voyageurs, soit 2,6% de plus en comparaison annuelle. Le réseau européen a compté 125'901 vols (-2,2%) et le réseau intercontinental 18'215 vols ( 2,9%).

Activités de fret en hausse

Le taux d'occupation des sièges (COS) reste quasiment inchangé par rapport à l'exercice précédent à 83,7%. S'il a reculé sur le réseau intercontinental (-0,8%), il a augmenté de 1,4% au niveau européen, sur un an. «Le remplissage n'entraîne pas une évolution des recettes étant donné que les revenus moyens restent sous pression», communique la société de transport.

Géré par Swiss WorldCargo, les activités de fret sont en hausse de 0,5%, en rythme annuel. Elles ont atteint 79,4% en 2014. Les tonnes-kilomètres transportées (TKT) ont progressé de 5,6%. Au mois de décembre, ce secteur a, par contre, chuté d'un point, par rapport au même mois de l'exercice précédent.

En décembre, le remplissage des avions s'est amélioré de 1,3%, sur l'ensemble du réseau, pour atteindre 82,3%. Il a grimpé de 4,7% sur le réseau européen mais diminué de 0,5% sur le plan intercontinental.

En 2014, la compagnie aérienne a desservi 104 destinations dans 48 pays. Elle employait, en 2013, 8250 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de plus de 5 milliards de francs.

Bénéfices pour Lufthansa

Quant au propriétaire de Swiss, Lufthansa, il s'attend à de bons résultats pour cette année, en raison de la faiblesse du prix du carburant, liée à la chute des cours du pétrole.

Le numéro un européen du transport aérien table sur une baisse de ses dépenses de kérosène à 5,8 milliards d'euros (7 milliards de francs), après 6,7 milliards d'euros estimés pour 2014.

Pour l'exercice 2014, le groupe attend un bénéfice d'exploitation d'environ 1 milliard d'euros et d'environ 1,3 milliard d'euros, en excluant les éléments exceptionnels. La prévision n'inclut, cependant, pas les grèves qui ont affecté Lufthansa deux jours et demi, en décembre.

L'an passé, les interruptions de travail ont coûté environ 170 millions d'euros à la société, selon un décompte datant d'octobre. En 2015, le conflit de la compagnie avec ses pilotes devrait se poursuivre. (ats)

Ton opinion