Actualisé 08.02.2008 à 13:41

Swiss rachète la compagnie Edelweiss

Kuoni poursuit son recentrage. Concluant un partenariat avec Swiss, le numéro un suisse du voyage vend notamment sa compagnie aérienne pour vols de vacances Edelweiss Air, qui exploite quatre Airbus, au transporteur contrôlé par Lufthansa.

L'accord doit permettre aux clients des deux partenaires de profiter d'une offre élargie, a relevé vendredi à Zurich Max Katz, le chef des finances de Kuoni. M. Katz, qui assure l'interim à la tête du groupe depuis le départ en décembre de son patron Armin Meier, a aussi insisté sur le fait que chacun se recentre sur ses compétences.

Kuoni proposera de son côté toute sa palette hôtelière (plus de 15 000 hôtels) sur le site internet de Swiss à compter de 2009. Ces offres, jusqu'alors réservées aux bureaux de voyages, seront accessibles aux particuliers.

Si les termes financiers de la transaction n'ont pas transparu, M. Katz a toutefois précisé que Kuoni recevra 75 millions de francs pour la vente de ses trois Airbus A320 à Swiss. Cette dernière reprendra aussi le contrat de leasing du 4e appareil de la compagnie charter, un long courier Airbus A330-200.

Bon développement

Lancée en octobre 1995, Edelweiss Air continuera à agir comme un acteur autonome avec sa propre direction, sa propre flotte et ses propres équipages, a pour sa part indiqué son patron Karl Kistler. La compagnie, dont les trois A320 sont entrés en service en 1999, emploie quelque 240 collaborateurs.

Edelweiss a connu un bon développement par la suite, effectuant en novembre 2000 son premier vol long-courier avec un A330, en reliant alors Zurich à Malé dans les îles Maldives, a poursuivi M. Kistler. L'an passé, le transporteur a convoyé 700 000 passagers.

L'opération permet à Kuoni de poursuivre sa stratégie visant à se désengager en tant que propriétaire d'hôtels ou d'avions (»asset light model»), a précisé M. Katz. Le voyagiste entend se focaliser sur ses activités clefs de conseil, d'organisation et de distribution de voyages et d'arrangements.

L'acquisition d'Edelweiss va permettre à Swiss, qui opère deux à trois appareils dans ses services de voyages de loisirs, de saisir de nouvelles opportunités de croissance, alors que le nombre d'avions est limité, a dit Harry Hohmeister, responsable du réseau et de la distribution. La filiale de Lufthansa peut aussi étendre son maillage de destinations.

Synergies

Quant aux synergies résultant de ce rachat, elles seront notamment dégagées dans les opérations de planification, de gestion des ventes, d'achat de carburant, d'assurance et de maintenance. Le montant de ces dernières n'a pas pu être indiqué. La transaction nécessite encore l'approbation des autorités de la concurrence et devrait être finalisée d'ici à fin octobre.

L'accord prévoit également que le voyagiste achète des contingents de sièges sur les vols charter de Swiss et d'Edelweiss Air. D'autre part, des places individuelles dans les appareils de cette dernière seront commercialisées sur les sites de Swiss et de Kuoni ainsi que dans le bureaux de voyages et par le biais des centres d'appels.

Hotelplan a lui aussi conclu un partenariat avec une compagnie aérienne. Le deuxième voyagiste de Suisse, filiale de Migros, a ainsi cédé l'an passé à l'allemande Air Berlin une participation minoritaire (49%) dans son transporteur Belair, dont la flotte se compose de trois Boeing.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!