Logistique: Swisslog intéresse l'allemand Kuka
Actualisé

LogistiqueSwisslog intéresse l'allemand Kuka

Le groupe argovien actif dans les solutions logistiques fait l'objet d'une OPA amicale émise par le spécialiste en machine et robotique Kuka. La transaction porte sur quelque 338 millions de francs.

L' offre publique d'achat (OPA), annoncée jeudi soir, s'intègre dans une certaine logique, même si Swisslog fait rarement les grands titres. En effet, les deux principaux actionnaires du groupe basé à Buchs (AG), à savoir les Allemands Rudolf Grenzebach et Friedhelm Loh, à hauteur de plus de 40%, sont eux-mêmes d'importants actionnaires de Kuka.

Une offre amicale

Au vu de ce contexte de copropriété, l'OPA ne devrait pas souffrir d'une grosse concurrence, a relevé un acteur du négoce à la Bourse suisse. Dans le détail, Kuka, un groupe établi dans la ville bavaroise d'Augsbourg, a l'intention de conserver Swisslog en tant que marque autonome avec siège en Suisse.

Le montage financier de l'OPA se base sur un prix de 1,35 franc par action nominative se trouvant dans le public. Un prix qui apparaît supérieur de 8,9% au cours de clôture du titre Swisslog à la Bourse suisse mercredi et de 15,4% à la moyenne des 60 derniers jours de cotation.

Vendredi matin, l'action Swisslog a tôt fait de combler l'écart de cours en s'appréciant de 5,5% pour valoir 1,34 franc en milieu de matinée. Le conseil d'administration de Swisslog recommande par ailleurs aux actionnaires d'accepter les conditions proposées par l'acquéreur allemand.

Des synergies

La fusion avec Kuka permettra de renforcer la position de Swisslog sur ses marchés, via un nouveau potentiel de croissance et un meilleur accès à des techniques clés. Les deux firmes comptent profiter de synergies dans leurs activités pour un montant supérieur à 10 millions de francs par an.

Kuka, avec Swisslog, réalisera un chiffre d'affaires annuel pro forma de l'ordre de 2,3 milliards d'euros (2,8 milliards de francs). La nouvelle entité disposera d'une visibilité internationale accrue, lui assurant la conquête de nouveaux marchés, ont souligné des dirigeants vendredi devant la presse à Zurich.

L'offre devrait être publiée le lundi 6 octobre. Elle sera vraisemblablement lancée le 21 octobre. Kuka a pour ambition de contrôler à son terme au moins les deux tiers du capital-actions de Swisslog. La finalisation de la transaction est agendée de son côté pour décembre.

Plus que centenaire

Pour parvenir à ses fins, Kuka veut recourir à ses liquidités et à une augmentation de capital. Celle-ci pourrait apporter environ 80 millions d'euros.

Swisslog, installé tout près d'Aarau, emploie quelque 2300 personnes dans plus de 20 pays, dont 330 en Suisse. Ses origines remontent à 1900 dans le giron de l'entreprise Sprecher Schuh.

Au premier semestre 2014, Swisslog a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 4,4% sur un an à 319,5 millions de francs. Son bénéfice net a pour sa part augmenté de 9,5% pour s'établir à 2,3 millions. L'entreprise avait procédé à une restructuration radicale en 2004, avant de renouer avec les chiffres noirs trois ans plus tard. (ats)

Ton opinion