Actualisé 07.01.2020 à 16:27

MobilitéSwissPass harmonise les transports, pas les prix

Le système d'achat des billets de transports publics est unifié depuis le 1er janvier. Les prix, eux, restent disparates en fonction des régions.

de
Valentina San Martin/ats
Keystone

«Un billet pour un voyage», tel est le slogan de l'Alliance SwissPass. La nouvelle organisation du secteur des transports publics suisses, lancée le 1er janvier, propose désormais à ses clients, via l'application Nova, de se munir d'un seul et même titre de transport qui s'applique à tout le pays. Jusqu'ici, les voyageurs devaient acheter plusieurs tickets selon la zone tarifaire dans laquelle ils se trouvaient. Si un pendulaire voulait se rendre à Sion depuis Épalinges (VD), il devait avoir un billet de métro ou de bus puis un billet de train.

Ce système comprend aussi les voyages à bord des bateaux de la CGN. «Il n'y a rien de tel proposé dans d'autres pays», précise Helmut Eichhorn, directeur de l'organisation, qui a insisté mardi lors d'une conférence de presse à Berne sur le côté novateur de ce système.

Pas d'uniformisation des prix

L'objectif de la nouvelle organisation, qui comprend 250 sociétés de transport nationale et régionales, ainsi que 17 communautés tarifaires, est de parvenir à une harmonisation poussée entre les associations et le système national de transports publics. Les responsables notent toutefois que la fusion ne signifie pas qu'un système tarifaire uniforme sera introduit.

«Les compagnies de transports sont attachées à une identité régionale et ont besoin d'une certaine souplesse dans les tarifs, d'autant que la moitié des transports régionaux sont soutenus financièrement par les Cantons et les Communes», explique Andreas Büttiker, membre du Conseil stratégique de l'Alliance SwissPass

SwissPass explique vouloir étendre ses offres en ligne et promet un accès facile aux transports publics, malgré des systèmes tarifaires complexes. Si l'accès aux billets se fera toujours plus numérique à l'avenir, la faîtière assure qu'il y aura toujours des comptoirs et des distributeurs automatiques disponibles pour ceux que l'offre digitale rebute.

L'abonnement général n'est pas en péril

Le fait qu'il ne faudra dorénavant qu'un seul titre de transport pour voyager dans toute la Suisse ne devrait pas affecter l'abonnement général (AG). «Il n'y a actuellement aucune raison et aucun projet de suppression de l'AG. Ce nouveau système n'est pas concurrent de l'offre actuelle mais permet aux utilisateurs occasionnels de voyager sans encombre.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!