Banque : Swissquote: bénéfice net en recul
Actualisé

Banque Swissquote: bénéfice net en recul

Swissquote a vu son bénéfice net fondre des deux tiers au cours des neuf premiers mois de l'année à 5,6 millions de francs. Le recul s'explique par le rachat de MIG Bank.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 3.9% entre janvier et fin septembre pour s'établir à 88,6 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 3.9% entre janvier et fin septembre pour s'établir à 88,6 millions de francs.

Les autres paramètres ont évolué à la hausse par rapport à la même période de l'an dernier, a indiqué mardi l'entreprise basée à Gland (VD). A commencer par le chiffre d'affaires qui a augmenté de 3,9% entre janvier et fin septembre pour s'établir à 88,6 millions de francs.

Le nombre de comptes a pour sa part progressé de 6,9% à 215'237, précise le communiqué. La masse sous dépôt affiche une croissance de 11,8% à près de 9,6 milliards de francs. Pour mémoire, le bénéfice net de Swissquote avait atteint 17,6 millions de francs après neuf mois en 2012.

«Perte au troisième trimestre»

Sur le seul troisième trimestre cette année, le groupe glandois a essuyé une perte nette de 7,9 millions de francs, contre un bénéfice de 8 millions il y a un an à pareille époque. La dégradation s'explique par des coûts exceptionnels en lien avec l'acquisition de MIG Bank, annoncée à fin septembre

La fusion avec MIG Bank devrait être achevée d'ici à la fin de l'exercice en cours. Les revenus du Forex (devises) générés par les clients de l'établissement lausannois seront intégrés pour la première fois au chiffre d'affaires de Swissquote au quatrième trimestre.

Détails connus

Les détails de l'intégration de l'établissement lausannois MIG Bank, racheté fin septembre par Swissquote, sont connus.

Le prestataire vaudois de services financiers en ligne va ainsi garder l'écrasante majorité des 120 collaborateurs concernés, seuls sept ne recevront pas d'offre.

«Tous les autres vont rejoindre le groupe Swissquote», a indiqué mardi à l'ats Marc Bürki, directeur général et cofondateur. Le personnel verra son lieu de travail passer de Lausanne à Gland, le fief de Swissquote.

Dans le détail, la marque MIG sera abandonnée et les produits seront intégrés à l'offre de Swissquote Bank. L'opération de fusion sera finalisée d'ici à la fin de l'année en cours, précise Swissquote dans son communiqué.

Bureaux sur la Bahnhofstrasse

Les bureaux lausannois de MIG Bank ne seront pas conservés. En revanche, ceux situés à Zurich sur la Bahnhofstrasse oui. Ils serviront à «désencombrer» le siège zurichois de Swissquote.

A l'étranger, Swissquote poursuivra le développement des bureaux de MIG à Londres et à Hong Kong. Le groupe attend de son acquisition des revenus de près de 40 millions de francs par an. Dans un premier temps, le rendement brut devrait augmenter à 25%, contre 10% environ pour l'heure.

Le rachat de MIG Bank fait entrer Swissquote dans le top ten du négoce de devises en ligne (marché du Forex). «Plus on est gros, plus on a accès à des clients potentiels», avait dit le 25 septembre dernier Marc Bürki, en commentant l'acquisition. (ats)

Ton opinion