Actualisé 26.07.2012 à 06:46

Agrochimie

Syngenta a accru ses résultats au 1er semestre

Syngenta a affiché des résultats en hausse au 1er semestre 2012.

Le groupe agrochimique bâlois a vu son bénéfice net croître de 5% sur un an à 1,5 milliard de dollars (1,48 milliard de francs), pour un chiffre d'affaires en progression de 7% à 8,27 milliards de dollars.

A taux de change constants, la hausse des ventes ressort à 10%, a indiqué jeudi Syngenta, en précisant avoir poursuivi sur la voie de la mise en oeuvre de sa stratégie intégrée. L'écart de 3 points de pourcentage reflète l'appréciation du dollar, monnaie de tenue des comptes, par rapport à la plupart des devises.

«Les ventes ont été solides dans l'hémisphère nord, une saison clé pour l'entreprise, malgré un début d'année très frais en Europe, suivi de fortes pluies durant le deuxième trimestre», a relevé Mike Mack, directeur général de Syngenta, cité dans le communiqué.

«Les conditions météorologiques en Europe et plus récemment en Amérique du Nord ont entraîné une considérable augmentation des prix des récoltes. Cela a mis en évidence la volatilité à laquelle les agriculteurs sont fréquemment confrontés», a encore expliqué l'Américain.

Dans la cible des analystes

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a crû de 6% par rapport à la même période de l'an passé à 2,27 milliards de dollars. La hausse des matières premières a été plus que compensée, notamment par les volumes, le relèvement des prix et le modèle d'entreprise intégrée.

Syngenta a rempli les attentes des analystes. Le consensus AWP présentait un montant moyen de 8,23 milliards de dollars pour le chiffre d'affaires semestriel. Il plaçait encore l'EBITDA à 2,24 milliards de dollars et le bénéfice net à 1,505 milliard.

Le marché nord-américain a signé la meilleure performance avec un bond des ventes de 24%, à 2,78 milliards de dollars. L'Europe affiche un chiffre d'affaires d'un peu plus de 3 milliards ( 3%). L'Amérique latine est restée stable ( 1%) à 1,04 milliard, tandis que l'Asie-Pacifique reculait de 3% à 997 millions.

En considérant les activités, le domaine de la protection des cultures a réalisé un chiffre d'affaires de 5,67 milliards de dollars ( 5%). L'unité touchant aux semences a quant à elle généré des ventes de 2,2 milliards de dollars ( 17%). Le secteur pelouse et jardin présente une baisse de 5% à 436 millions.

Baisse de coûts attendue

En ce qui concerne l'ensemble de l'exercice en cours, Mike Mack se montre optimiste. Il table sur une hausse de la marge opérationnelle EBITDA à taux de change constants et prévoit de dégager un flux de trésorerie disponible important. Après six mois, la marge EBITDA a atteint 29,1%, soit un gain de 1,2 point sur un an.

Syngenta entend par ailleurs se concentrer sur l'Amérique latine, après la croissance inscrite dans l'hémisphère nord au 1er semestre. L'influence négative des taux de change devrait diminuer au deuxième semestre. Le groupe prévoit également de réaliser de nouvelles baisses de coûts. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!