Agrochimie: Syngenta veut céder les semences potagères
Actualisé

AgrochimieSyngenta veut céder les semences potagères

Le groupe agrochimique bâlois entend augmenter sa valeur en vendant une partie de ses activités.

Monsanto a récemment renoncé à acquérir Syngenta sur lequel il avait des vues depuis longtemps.

Monsanto a récemment renoncé à acquérir Syngenta sur lequel il avait des vues depuis longtemps.

Après avoir rejeté l'offre de rachat du géant américain Monsanto, Syngenta veut choyer ses actionnaires. Dans le cadre des mesures engagées à cet effet, le groupe agrochimique bâlois met en vente son activité dans les semences potagères.

Dans un communiqué diffusé jeudi, le groupe établi à Bâle présente son activité dans les semences potagères comme «leader sur son marché». Affichant des «marges élevées», ce segment devrait susciter un vif intérêt de la part de tiers, assure Syngenta.

Toujours dans l'optique d'accroître la valeur de l'entreprise pour ses actionnaires, Syngenta va lancer ces prochaines semaines un programme de rachat d'actions à hauteur de 2 milliards de francs.

«Le conseil d'administration et les membres de la direction sont déterminés à accélérer la création de valeur pour les actionnaires», déclare Michel Demaré, président de l'organe de surveillance, cité dans le communiqué. Et d'ajouter: «Les mesures que nous prenons aujourd'hui témoignent de notre engagement en ce sens».

Egalement cité, le directeur général du groupe, Mike Mack s'est dit confiant quant à la réalisation des objectifs 2015 annoncés en juillet, à savoir un chiffre d'affaires à taux de change constant et un Ebitda, incluant l'effet des devises, «à un niveau similaire à celui de 2014». Il vise notamment une marge entre 24 et 26% d'ici 2018.

Action en hausse

Les analystes, consultés par l'agence d'informations financières awp, saluent la vente des activités de semences potagères. Kepler Cheuvreux estime la valeur des activités cédées entre 2,7 et 2,9 milliards de dollars (2,6 et 2,8 milliards de francs). Une partie du produit de la vente devrait vraisemblablement servir à financer le programme de rachat d'actions.

Comme attendu, la nominative Syngenta a entamé la séance de jeudi en hausse suite aux annonces. A la Bourse suisse, l'action du géant bâlois gagnait à l'ouverture 3% à 336,80 francs, tandis que l'indice phare SMI progressait lui aussi.

Les experts jugent rassurant le fait que l'entreprise ait réaffirmé ses objectifs de marge pour l'exercice en cours et jusqu'à fin 2018. Reste que la branche doit faire face à un environnement difficile, auquel Syngenta n'échappera pas.

Pour les courtiers, les mesures annoncées par Syngenta ne constituent pas une surprise. D'un côté, l'entreprise avait évoqué des mesures depuis des semaines. De l'autre, la pression d'actionnaires influents s'est accrue suite à la récente chute du cours après le dernier rejet de l'offre de reprise par Monsanto. (ats)

Ton opinion