Actualisé 30.11.2018 à 12:48

Allemagne

Syrien condamné pour un projet d'attentat

Un jeune réfugié syrien comptait tuer ou blesser 200 personnes avec un attentat à la voiture piégée.

Le Syrien (à droite) a récusé la thèse de l'attentat.

Le Syrien (à droite) a récusé la thèse de l'attentat.

Twitter

La justice allemande a condamné vendredi un réfugié syrien âgé de 20 ans à six ans et demi de prison ferme pour avoir préparé un attentat islamiste à la voiture piégée. Selon l'accusation, le jeune homme présenté comme Yamen A. et arrêté l'an dernier, voulait tuer ou blesser 200 personnes avec cet attentat.

«Vous vouliez vous en prendre à la vie humaine et mettre en danger la sécurité de l'Etat», a indiqué vendredi en clôture du procès à Hambourg la présidente du tribunal, Ulrike Taeubner.

L'accusé avait été interpellé l'an dernier alors qu'il s'était procuré des produits chimiques permettant de confectionner du TATP, un explosif artisanal très instable.

Le Syrien, arrivé en Allemagne en 2015 comme demandeur d'asile pour échapper au service militaire dans son pays, a récusé la thèse de l'attentat, affirmant avoir préparé des explosifs pour aller lutter en Syrie contre le régime au pouvoir.

Une version rejetée par l'accusation, sur la foi des conversations de l'accusé sur des forums internet, montrant selon elle clairement l'intention de l'attentat en Allemagne. Le jeune homme s'est, selon elle, radicalisé dans une mosquée de Schwerin qu'il fréquentait régulièrement et sur internet où il visionnait la propagande du groupe Etat islamique. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!