25.03.2020 à 07:57

Transport

Systèmes embarqués ou conduire, il faut choisir

L'étude d'une organisation britannique met en garde contre l'utilisation d'Apple CarPlay et d'Android Auto pendant la conduite.

de
man
Plus de 500 modèles de véhicules sont compatibles avec Apple CarPlay.

Plus de 500 modèles de véhicules sont compatibles avec Apple CarPlay.

Keystone/Sandro Campardo

L'organisation britannique de sécurité routière IAM Road-

Smart a publié une étude qui pointe du doigt la dangerosité des systèmes d'infotainment embarqués Android Auto et Apple CarPlay en matière de distraction. En effet, en utilisant les interfaces tactiles de ces deux systèmes censés apporter plus de commodité et de sécurité, les conducteurs allongent au contraire considérablement leur temps de réaction. En moyenne, celui-ci grimpe respectivement de 53% et de 57%, selon le rapport.

C'est presque cinq fois plus qu'une personne conduisant avec la limite légale d'alcool dans son organisme (+12%), mais avec les yeux concentrés sur la route. C'est aussi davantage qu'un conducteur ayant consommé du cannabis (+21%), en train d'envoyer un SMS au volant (+35%) ou encore de téléphoner (+46%), d'après les résultats de l'organisme. Même l'utilisation des fonctions vocales des systèmes embarqués de Google et d'Apple augmente le temps de réaction de 30% et 36%.

Pour arriver à ces conclusions, l'IAM RoadSmart, en collaboration avec TRL, société de recherche sur la mobilité du futur, a procédé à des expériences avec près de cinquante participants. Ces conducteurs et utilisateurs habituels de smartphones ont été placés dans un simulateur constitué d'un véhicule entouré par des écrans incurvés. Il recréait des situations de conduite réelles pendant une durée de quinze minutes.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!