Actualisé 11.11.2008 à 15:51

SNOWBOARD

T. Rice: «L'imagination est notre seule limite»

Présent mardi à Lausanne pour l'avant-première de son film «That's It, That's All» au D!, l'icône du freeride Travis Rice s'est livrée à «20 minutes».

– Travis, que pensez-vous de l'évolution actuelle du «business» snowboard?

– A l'instar des autres sports, il évolue. Ça me fait penser à une fleur qui est en train d'éclore.

– Et à titre personnel, quelle est désormais votre relation avec la compétition?

– J'évolue sur deux axes. Je passe beaucoup de temps sur les films, mais à côté j'aime bien m'arrêter pour prendre part à des contests. J'aime beaucoup l'ambiance dans ces regroupements de riders. C'est génial.

– Au niveau artistique, on a l'impression que le snowboard n'a pas de limites...

– C'est le cas! Comme les singes sont capables d'apprendre de nouvelles grimaces, nous sommes en mesure de développer de nouveaux mouvements. L'imagination est notre seule limite.

– Vous vous alignez encore sur le circuit professionnel TTR, mais vous boudez les courses FIS. Aucune chance de vous voir aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 ?

– Il y a depuis longtemps des discussions pour que les épreuves TTR puissent également servir de qualifications pour les Jeux. Il faudra voir ce que ça donne. Personnellement, j'y serai de toute façon! Mais en tant que supporter de mes potes. D'ailleurs je vais parier 5 dollars sur la victoire de mon pote Arthur Longo (n.d.l.r.: un rider français). Vous devriez faire de même! Je suis sûr qu'il va gagner la médaille d'or en half-pipe.

Propos recueillis par Marc Fragnière

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!