Actualisé 24.03.2020 à 14:59

Ustensile

Ta cuisine doit avoir un mortier et un pilon

Utilisé depuis la préhistoire, cet outil reste incontournable. Il n'a pas son pareil pour révéler les saveurs.

de
Romain Wanner
Mélanges d'épices et sauces seront sublimés au mortier.

Mélanges d'épices et sauces seront sublimés au mortier.

iStock

Ce n'est pas parce que nos grand-mères aimaient triturer des aliments –oui, c'est ainsi que s'appelle l'action d'utiliser un mortier et un pilon– que l'on ne doit pas en faire de même. Il est vrai qu'à l'heure où les ustensiles de cuisine deviennent toujours plus intelligents et sont capables tant de cuire que de réduire en purée, le tout sur simple pression d'un bouton, 0n peut se demander: à quoi bon avoir un vieux mortier et son pilon? La réponse est simple: pour le goût!

Oui, c'est un accessoire encombrant que l'on nesait pas forcément toujours où ranger, même si certains sont assez élégants pour trôner sur une étagère.

La différence avec un mixer et un robot ménager, c'est que le mortier broie les aliments. Ce qui signifie, par exemple pour les herbes aromatiques, que les huiles essentielles qu'elles contiennent, encapsulées dans leurs petites cellules, vont pouvoir se libérer complètement, ce qui n'est pas le cas lorsqu'on les découpe. De plus, le mortier ne chauffera pas, contrairement aux lames d'un mixer. Il en résultera un pistou, pour prendre cet exemple, sans pareil: d'un vert éclatant et avec un parfum de basilic époustouflant.

Le mortier est aussi très fort pour mettre en purée des aliments. On pense à l'ail, mais pas seulement. Guacamole et houmous sont tous deux des mets très tendance qui se prêtent fort bien au mortier! Et ça donne un petit côté sympa, d'amener la purée d'avocats ou de pois chiches maison, préparée au mortier, à un apéro: ça démontre un certain effort!

Par ailleurs, on peut se servir de l'ustensile pour confectionner son propre beurre de cacahuète. De plus, c'est l'outil qui pourra aussi ouvrir à chacun de nouvelles perspectives en matière d'épices. Plus besoin d'acheter du tout moulu, qui perdra son goût après quelques semaines. On peut se faire plaisir en achetant des épices qui ont du goût et qui, entières, vont se garder plus longtemps.

Le mortier et le pilon seront également utiles dans toutes ces situations où il faut une poignée de noisettes concassées, ou encore celles où l'on veut juste ajouter une petite pointe de folie à un mélange d'épices. Cela permet aussi de faire son propre mélange d'herbes séchées et même d'avoir une petite sauce vite faite à base de tomates pour accompagner des grillades.

Bref, c'est un accessoire qui va vite se révéler indispensable dans ta cuisine et qui reste sympathique à employer.

Quelle matière choisir?

On trouve des mortiers et pilons en verre, en céramique, en bois, en métal et même en pierre. Le choix le plus simple consiste à en prendre un en céramique, de taille moyenne. Ce n'est pas une version trop coûteuse et l'on pourra l'utiliser un peu pour tout faire. Ensuite, tout dépendra de l'utilisation que tu comptes en faire. Si c'est pour les épices, un petit sera parfait. Et si l'idée est de régaler le quartier au guacamole, alors il faudra investir dans la pierre et voir grand.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!