Actualisé 28.06.2014 à 10:48

Mondial 2014Tabarez: Suarez a commis «une faute, pas un crime»

Le sélectionneur de l'Uruguay s'est fendu d'un long monologue qui a remplacé la conférence de presse précédant le 8e de finale de la Coupe du monde 2014 contre la Colombie.

Luis Suarez a commis «une faute, une transgression à la règle, pas un crime», a dit Oscar Tabarez vendredi.

Tabarez a reconnu la faute de son joueur, qui avait mordu l'Italien Giorgio Chiellini et qui a écopé pour cela de neuf matches de suspension avec l'équipe nationale et de quatre mois sans la moindre activité liée au football. Il a cependant présenté l'attaquant de Liverpool comme un «bouc émissaire», victime de «harcèlement» et d'une campagne de presse. «Je ne justifie rien, je ne dis pas qu'il ne faut pas sanctionner, mais toujours, toujours, c'est comme ça entre êtres humains, on doit donner la possibilité de parler à celui qui a commis la faute», a-t-il souligné.

Joseph Blatter, président de la FIFA, a quant à lui estimé vendredi que ce qu'a fait Luis Suarez «n'était pas juste», se refusant à commenter les sanctions infligées au joueur uruguayen. «Je combats pour le fair-play sur le terrain et en dehors, mais surtout sur le terrain, et ce que ce joueur a fait n'était pas juste», a exposé le Valaisan sur une vidéo diffusée sur le site de la FIFA.

«La décision a été prise par un panel de sept juges, je n'ai pas à faire de commentaire, a-t-il ajouté. Visiblement, ils ont pris en compte les antécédents de ce joueur, qui avait déjà été suspendu pour la même chose. Je ne peux pas dire si la sanction est trop ou pas assez, les juges sont indépendants». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!