«Tais-toi»: une sonnerie de portable à succès
Actualisé

«Tais-toi»: une sonnerie de portable à succès

En Espagne, les téléphones portables crient de plus en plus souvent «Pourquoi tu ne te tais pas?» («Por qué no te callas?»).

Non que leurs propriétaires soient agacés d'être appelés si souvent, il s'agit plutôt d'un clin d'oeil à l'accrochage qui a opposé le roi Juan Carlos au président vénézuélien Hugo Chavez, à qui il avait intimé de se taire.

Dix jours après la scène, le 10 novembre au 17e Sommet ibéro-américain, déjà plus de 500.000 personnes ont téléchargé une sonnerie reprenant la phrase «Por qué no te callas?», ce qui a rapporté environ 1,5 million d'euros aux entreprises du secteur, rapporte El Pais sur son site internet.

Des T-shirts ou des tasses arborant l'inscription fleurissent aussi, pendant que le film de l'altercation continue de connaître un grand succès sur les sites de partage de vidéos en ligne.

L'interjection connaît aussi un grand succès au Venezuela, avec un message plus politique: le «no» («non») est imprimé en majuscules et appelle en fait à voter contre les réformes constitutionnelles proposées par Hugo Chavez, qui entend renforcer son pouvoir. «Le roi a dit ce que beaucoup de Vénézuéliens voulaient dire en face de Chavez depuis longtemps», affirme Jenny Romero, une étudiante de Caracas qui porte ce T-shirt.

L'altercation a commencé quand Chavez a traité l'ancien Premier ministre espagnol Jose Maria Aznar de «fasciste». Alors que l'actuel Premier ministre Jose Luis Rodriquez Zapatero lui demandait ensuite de démontrer plus de respect pour les autres dirigeants élus, Chavez a tenté, à plusieurs reprises, de l'interrompre, poussant le roi à intervenir et à lancer: «Pourquoi tu ne te tais pas?»

El Rey le grita a Chávezenvoyé par frankib (ap)

Ton opinion