Tibet: Taiwan accepte la venue du dalaï-lama
Actualisé

TibetTaiwan accepte la venue du dalaï-lama

Le gouvernement de Taiwan a autorisé la venue la semaine prochaine du dalaï-lama.

Une précédente demande avait été rejetée l'année dernière par crainte de représailles de la Chine.

La présidence taiwanaise et les services de sécurité ont accepté d'ouvrir leur territoire au chef spirituel en exil des Tibétains, qui est attendu lundi prochain et doit se rendre auprès de victimes du typhon Morakot.

La décision a été prise mercredi au terme d'une réunion de cinq heures, précise l'office d'information du gouvernement dans un communiqué.

Taiwan, qui abrite une importante communauté de Tibétains en exil et plusieurs millions de bouddhistes, avait autorisé de précédentes visites du dalaï-lama en 1997 et en 2001.

Mais le président Ma Ying-jeou, en fonction depuis 2008, s'était opposé l'année dernière à une visite du lauréat du prix Nobel de la paix, que Pékin considère comme un séparatiste.

Depuis son arrivée au pouvoir, M. Ma s'efforce d'éviter toute initiative susceptible de froisser la Chine continentale, avec laquelle il entend développer les relations commerciales.

(ats)

Ton opinion