Valais: Tamoil se sent atteinte dans ses droits
Actualisé

ValaisTamoil se sent atteinte dans ses droits

La société n'a pas apprécié que l'Etat du Valais publie mercredi sans l'avoir consultée des résultats d'analyses des eaux souterraines sur le site de la raffinerie de Collombey (VS).

Tamoil se sent atteinte dans ses droits. Elle maintiendra toutefois le dialogue. «Tamoil est très surprise que les autorités publient des données concernant la mise en veille de la raffinerie de Collombey sans consultation préalable, et sans lui accorder la possibilité d'évaluer ou de corroborer ces données», indique la société dans une déclaration diffusée jeudi.

Tamoil estime que le canton aurait dû respecter des «règles de confidentialité» et considère le processus suivi comme «une atteinte à ses droits». Le canton réfute: «La publication des données ne viole aucune règle de confidentialité», a indiqué à l'ats Pierre-Yves Délèze, responsable communication du département de l'économie, de l'énergie et du territoire.

Dans sa déclaration, la compagnie pétrolière réaffirme sa volonté de respecter les règles et les procédures pour la mise en veille de la raffinerie et de faire les investissements nécessaires pour le respect de l'environnement. Elle assure également qu'elle «continuera à fournir les rapports nécessaires et à maintenir un dialogue permanent avec les autorités». (ats)

Ton opinion