Tapage et explosion nocturnes
Actualisé

Tapage et explosion nocturnes

Deux personnes dont un gendarme ont été tuées et cinq autres blessées dans une explosion apparemment due au gaz et qui a partiellement détruit un immeuble d'habitation près de Lyon, dans la nuit de dimanche à hier.

«Il y avait une odeur de gaz et les gendarmes procédaient à un début d'évacuation. Quatre ou cinq personnes ont pu sortir de l'immeuble avant la détonation», a déclaré un responsable de la gendarmerie. Les deux gendarmes s'étaient déplacés après un appel des habitants, qui se plaignaient du tapage d'un voisin du 2e étage connu comme étant quelqu'un «d'agité». L'enquête devra établir si l'explosion est accidentelle ou la conséquence d'une tentative de suicide au gaz. Brûlé, le voisin tapageur fait également partie des blessés.

Ton opinion