France: Tapie visé par des plaintes pour fraude fiscale
Actualisé

FranceTapie visé par des plaintes pour fraude fiscale

L'homme d'affaires français est visé depuis le 13 septembre par une information judiciaire pour «fraude fiscale».

Cette enquête, menée par le juge financier parisien Serge Tournaire, fait suite à deux plaintes déposées par le ministère de l'Economie et des Finances, a précisé jeudi à l'AFP une source judiciaire, confirmant une information du quotidien français «Le Monde».

Dans un dossier distinct, le même juge instruit avec ses collègues Guillaume Daïeff et Serge Thépaut l'affaire de l'arbitrage controversé qui avait octroyé en 2008 plus de 400 millions d'euros à Bernard Tapie pour régler le litige l'opposant au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas. L'homme d'affaires est mis en examen pour escroquerie en bande organisée.

Saisie de biens

Dans le cadre de cette enquête, les juges avaient ordonné la saisie d'une partie des biens de Bernard Tapie pour permettre de s'assurer de la disponibilité des fonds en cas d'éventuelle indemnisation en fin de procédure des structures parapubliques chargées de gérer l'héritage du Crédit Lyonnais.

Ils avaient ordonné le 25 juillet la saisie d'un transfert d'1,8 million d'euros vers Hong Kong, signalé par Tracfin, la cellule de Bercy chargée de traquer les mouvements de fonds clandestins et de lutter contre le blanchiment.

Homme d'affaires sulfureux, ancien ministre sous la présidence de François Mitterrand, ex-patron du club de football de l'Olympique de Marseille, acteur, Bernard Tapie, 70 ans, est aussi patron de presse. (afp)

Ton opinion