Actualisé 27.07.2015 à 14:04

OMC à Genève

Tapis rouge pour le président kazakh

Noursoultan Nazarbaïev a été accueilli avec les honneurs lundi à Genève au siège de l'OMC. L'organisation a avalisé l'adhésion du Kazakhstan, qui devient son 162e pays membre.

Tapis rouge, mesures de sécurité renforcées, ambassadeurs au complet, l'homme fort de l'ancienne république soviétique a pu vanter devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) les mérites de son pays sans craindre la contestation.

Le Conseil général de l'OMC a avalisé les accords conclus le 22 juin, après un marathon de 20 années de négociations.

Le président Nazarbaïev espère attirer davantage d'investissements étrangers et diversifier son économie. Le pétrole et le gaz constituent plus de 80% des exportations du Kazakhstan.

Croissance en baisse

Astana va baisser ses droits de douane à l'importation, éliminer les obstacles dans le domaine des télécommunications, autoriser les firmes étrangères à distribuer des produits pharmaceutiques. Mais, pour certains observateurs, l'entrée du pays à l'OMC est avant tout un outil de propagande pour le président, réélu avec 98% des voix en avril et qui dirige d'une main de fer cette république d'Asie centrale depuis son indépendance, en 1989.

Cet accord arrive à un bon moment, alors que la baisse des prix du pétrole a fortement ralenti la croissance, prévue à 1,5% cette année, contre 4% l'an dernier et 6% en 2013. La Russie reste le premier partenaire commercial du Kazakhstan et son économie souffre de la chute du rouble.

L'Iran attend

Le Kazakhstan participera de plein droit à la conférence ministérielle de Nairobi en décembre. Dans les coulisses, un autre pays de la région attend son heure: après l'accord sur le dossier nucléaire, l'Iran voudrait lui aussi accélérer son intégration dans le commerce mondial.

Les Etats-Unis pourraient lever leur opposition politique au démarrage de négociations avec Téhéran. Mais celles-ci devraient prendre des années, car chaque pays qui veut adhérer à l'OMC doit signer des accords bilatéraux avec tous ses partenaires commerciaux. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!