Formation d'imams: Tariq Ramadan veut un enseignement de «haut niveau»

Actualisé

Formation d'imamsTariq Ramadan veut un enseignement de «haut niveau»

L'intellectuel musulman genevois Tariq Ramadan est pour une formation des imams en Suisse.

Selon lui, un enseignement «de haut niveau» pour ces ministres du culte est «nécessaire».

Interrogé mardi par l'ATS, M. Ramadan a indiqué qu'il soutenait «depuis 20 ans» les initiatives en vue de la formation des imams dans les pays où ils vivent. «Je suis très content que la Suisse y vienne également».

Une formation exigente est «nécessaire», relève le professeur d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford, en Angleterre.

Selon l'intellectuel, les musulmans doivent être consultés durant le processus visant à mettre sur pied cette formation. «Il ne faut pas que l'Etat cherche à contrôler les musulmans à travers l'enseignement prodigué aux futurs imams», met en garde M. Ramadan.

Ce dernier salue les suggestions en vue du financement de la formation. Les auteurs de l'étude du Fonds national relèvent que de nombreuses personnes consultées souhaitent que l'Etat apporte une contribution comparable à celle qu'il verse aux Eglises chrétiennes cantonales.

Un impôt musulman similaire à l'impôt ecclésiastique pourrait également être prélevé. M. Ramadan apprécie le caractère mixte du financement qui permet «l'égalité vis-à-vis des autres religions» et l'indépendance politique et financière de l'ensemble du processus.

(ats)

Ton opinion