Tasha offre son AMOR

Actualisé

Tasha offre son AMOR

Tasha de Vasconcellos vient d'officialiser à Monaco sa fondation, AMOR. Les fonds serviront à lutter contre les ravages du sida au Mozambique.

– Pourquoi créer sa propre organisation quand vous pourriez continuer à représenter les grands organismes?

– Je ne peux plus attendre que l'on me propose. Je suis née et habite au Mozambique. Je vis avec des gens que j'aime qui souffre, je peux m'occuper d'eux et je veux le faire directement. C'est ma priorité.

– Avez-vous une méthode précise pour récolter des fonds?

– J'ai étudié la stratégie il y a longtemps. Mais là, avec la fondation AMOR, il n'y en a pas. Je parle totalement avec le coeur, et cela suffit. Ma meilleure expérience a été à Moscou. Après mon discours, j'ai lu dans les yeux du public qu'ils avaient ressenti l'urgence de mon action. Ils sentent que je vis la souffrance des gens que je veux aider. Ensuite, il y a des lieux de passage obligés comme Monaco, Paris et Genève, où j'envisage de venir présenter mes dossiers.

– Quels sont vos atouts?

– Etre la plus crédible et efficace possible dans chaque choix ou rencontre. J'ai été un mannequin et une actrice reconnue. Je suis sincère quand je parle ou veux quelque chose. Il y a une transparence complète dans les actions que je mène.

– Quels pièges sont à éviter?

– Laisser penser aux gens que je fais cela pour ma publicité. Cela peut-être le cas avec des mannequins qui choisissent une cause dans une liste.

– Votre dernier succès?

– Je viens juste de recevoir le soutien de la présidence française.

Juan Caido

Ton opinion