Pollution de l'air: Taux élevé de poussières fines dans l'air
Actualisé

Pollution de l'airTaux élevé de poussières fines dans l'air

La toux et diverses gênes respiratoires sont de retour pour les personnes sensibles.

par
job
Les instruments de mesure (ici à Lausanne) ont mesuré jeudi entre 61µg de poussières fines par m³ d'air à Fribourg et 82µg/m³ à Genève.

Les instruments de mesure (ici à Lausanne) ont mesuré jeudi entre 61µg de poussières fines par m³ d'air à Fribourg et 82µg/m³ à Genève.

Le Service de l'environnement du Canton de Fribourg et son homologue vaudois ont annoncé vendredi «que la pollution aux poussières fines se situe à un niveau qui pourrait entraîner des effets sur la santé d'une partie de la population.»

Les valeurs limites fixées par la loi sont également dépassées depuis plusieurs jours dans toute la Suisse romande. Et «compte tenu de l'évolution des conditions météorologiques, il est probable que les concentrations en poussières fines se maintiendront à un niveau relativement élevé durant ces prochains jours.»

Moins de chauffage, moins de voitures

Afin de limiter cette pollution aux particules fines, les autorités recommandent de limiter les déplacements en voitures. Privilégiez donc les transports en commun, la marche, le vélo et le covoiturage. A la maison, les citoyens sont invités à vérifier que leur chauffage ou cheminée sont aux normes et de renoncer aux feux «de confort» ou en plein air. Enfin mettre des habits chauds et diminuer le chauffage de son logement d'un ou deux degrés ferait du bien aux poumons de tout le monde.

Fini le fitness

Cette pollution peut entraîner des inflammations des voies respiratoires. La population est donc invitée à modérer les efforts physiques et éviter de produire d'autres facteurs irritants (tabac, solvants, fumées.)

Demi tarif à prix réduit pour les vaudois

Afin d'encourager les vaudois à laisser leur voiture au garage, le canton et les CFF proposent lors de piques de pollution d'acquérir un abonnement demi tarif valable trois mois pour 34 francs au lieu de 54, contre remise d'un bon qui sera inséré dans la presse ou téléchargeable sur le site internet de l'Etat.

Ton opinion